•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie majeur dans le secteur de Lebel-sur-Quévillon

Une photo aérienne montrant une partie d'un feu de forêt.
Le feu de forêt (archives) Photo: SOPFEU
Radio-Canada

Un feu de forêt qui n'est pas maîtrisé fait rage depuis vendredi à l'est de Lebel-sur-Quévillon. L'incendie a déjà détruit 1000 hectares.

Un texte de Boualem Hadjouti

Selon la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), le brasier qui se trouve aux abords du lac Wilson a été déclenché par la foudre.

Une dizaine de pompiers de la SOPFEU sont intervenus pour venir à bout de l'incendie, aidés par des hélicoptères et trois avions-citernes, sans succès.

Samedi soir, l'incendie a été déclaré « non maîtrisé » en raison des conditions météorologiques difficiles et des vents qui aident sa progression, explique l'agente à la prévention et à l'information de la SOPFEU Cathy Elliott Morneau.

L'incendie est d'une telle intensité en ce moment qu'on ne peut intervenir pour avoir des résultats efficaces et sécuritaires avec notre équipe.

Cathy Elliott Morneau, SOPFEU

« Même si on largue de l'eau avec des avions-citernes, l'eau va s'évaporer en partie, puis elle n'arrivera pas au sol et ne rentrera pas dans la zone critique du feu, dit-elle. On travaille notre plan de match. Dès que possible, on va travailler sur les flancs, à l'arrière du feu, on ne se rendra pas à la tête immédiatement. Il y a vraiment un plan de match qui est en cours d'élaboration de la part de la SOPFEU, parce que le feu est très intense. »

La SOPFEU assure que, pour le moment, le feu ne menace pas d'infrastructures ni des habitations.

Des renforts d'ailleurs

En raison des nombreux feux de forêt qui sont enregistrés partout dans la province, la SOPFEU a fait appel à du renfort d'ailleurs au Canada et même des États-Unis.

« Nous, on a des renforts à Val-d'Or et on va les déployer là où en région ça va être nécessaire. On a des gens du Massachusetts, du New Hampshire et de l'Alberta qui travaillent pour la base de Val-d'Or. En fonction de notre plan de match, on va les distribuer à différents endroits sur le territoire », précise Cathy Elliott Morneau.

Plus de 200 pompiers canadiens et américains ont été déployés au Québec.

Par ailleurs, en raison des conditions météorologiques extrêmes dans plusieurs régions du Québec, notamment au Nord-du-Québec et en Abitibi-Témiscamingue, la SOPFEU demande à la population d'éviter l’allumage de nouveaux brasiers. L’utilisation des foyers avec pare-étincelles est préconisée.

Abitibi–Témiscamingue

Feux de forêt