•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

14 petits rorquals ont été retrouvés morts cette année dans les Maritimes

La carcasse de la baleine échouée sur la plage.

Le petit rorqual est la plus petite des baleines à fanons.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Pelletier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Depuis février, 14 petits rorquals morts ont été découverts dans les maritimes. Ce nombre est légèrement plus élevé que la moyenne annuelle de 10 mortalités. Toutefois, la saison n'est pas encore terminée.

Cette situation inquiète la Marine Animal Response Society (MARS), un organisme voué à la protection et la recherche sur les animaux marins.

Si la tendance se maintient, le bilan pourrait être lourd cette année pour cette espèce, souligne la directrice du MARS et biologiste marine Tonya Wimmer.

« C'est un peu plus élevé que notre moyenne habituelle, mais vous savez, nous ne sommes qu'à mi-chemin de l'année, alors cela fait partie des préoccupations », résume-t-elle.

Quelque chose de plus grand en cause?

Pour la biologiste, ces mortalités peuvent être inquiétantes parce qu’elles indiquent peut-être que quelque chose cloche dans les eaux des maritimes.

Ce que nous cherchons à faire [...] c'est de déterminer s'il se passe quelque chose de plus important qui se passe.

Tonya Wimmer, directrice du MARS et biologiste marine

« Il est important de comprendre la santé de nos populations d'animaux marins et que nous veillions à ce que nos activités ne leur nuisent pas », juge-t-elle.

D’ailleurs, le MARS souligne que deux autres petits rorquals ont été piégés ou enchevêtrés par des engins de pêche dans la baie de Fundy.

Le petit rorqual n’est pas une espèce menacée au pays.

L’an dernier, son nombre de décès a triplé sur la côte est des États-Unis.

Il y aurait plusieurs centaines de milliers de ces baleines dans le monde selon les données du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM).

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !