•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paris va interdire les pailles en plastique

Une personne tient des pailles en plastique dans sa main.

Des pailles ramassées sur une plage

Photo : iStock / Daisy-Daisy

Radio-Canada

Dès le mois de septembre, la ville de Paris bannira progressivement les pailles en plastique sur son territoire.

Les élus du Conseil de Paris ont voté cette interdiction progressive jeudi soir. Les pailles en plastique seront d’abord interdites dans les installations municipales. L’an prochain, elles seront bannies de Paris Plages. Lors de l'édition de cette année, une campagne de sensibilisation sera organisée.

Cette interdiction est décrite comme un « laboratoire d’expérimentation » pour les élus. L’objectif est de sensibiliser les restaurants et les bars à ne plus en proposer automatiquement, et les consommateurs à les refuser.

La guerre contre les pailles en plastique fait rage actuellement, avec la diffusion d'images d'animaux marins les ingérant. Une vidéo de 2015 d'une paille coincée dans la narine d'une tortue a été vue plus de 30 millions de fois sur YouTube.

Des interdictions en série

Les restaurants McDonald's en Angleterre ont décidé de les bannir, tout comme les restaurants St-Hubert au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

La ville de Seattle est devenue la première grande ville américaine à les bannir. Les couverts en plastique à usage unique y seront aussi bannis. En mai dernier, Vancouver a aussi voté l’interdiction de la distribution de pailles en plastique de même que des contenants pour emporter et des gobelets en mousse de polystyrène. Londres entend aussi les interdire.

Une poubelle est pleine de gobelets et de pailles en plastique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des gobelets et des pailles en plastique sont jetés à la poubelle

Photo : iStock / Boyloso

Même si le consommateur ne les jette pas par terre et les met à la poubelle, les fourchettes et les pailles en plastique ne peuvent généralement pas être recyclées, car elles sont trop petites et passent à travers les lignes de tri des usines de recyclage, et finissent dans les décharges, d'où elles peuvent, potentiellement, s'envoler et finir dans les cours d'eau et les océans.

À la fin de mai, Montréal a quant à elle décidé d'interdire la vente et la distribution de bouteilles d'eau de plastique dans les équipements municipaux, sauf en cas de force majeure.

Les élus de la métropole ont également ouvert la porte à une interdiction prochaine des pailles de plastique. Une stratégie municipale va être mise en place à cet effet.

Avec les informations de Le Figaro.fr, et AFP

Matières résiduelles

Environnement