•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des braconniers dévorés par des lions en Afrique du Sud

Des lions ont dévoré des braconniers de rhinocéros en Afrique du Sud.

Des lions dans une réserve en Afrique du Sud.

Photo : Reuters / POOL New

Radio-Canada

Au moins trois braconniers lancés sur la piste de rhinocéros ont été dévorés par des lions dans une réserve privée située dans le sud-est de l'Afrique du Sud.

Les hommes étaient entrés dans la réserve de Sibuya, près de la ville de Kenton-on-Sea, tôt lundi matin, et ont été retrouvés démembrés le lendemain matin.

Un fusil de chasse avec silencieux, une longue hache et des coupe-fils, équipement généralement utilisé par les braconniers, ont été trouvés sur les lieux.

Ils se sont retrouvés au milieu d'une troupe de lions, un grand groupe apparemment, donc ils n'ont pas eu beaucoup de temps pour réagir.

Nick Fox, propriétaire de la réserve de Sibuya

« Nous ne savons pas exactement combien ils étaient, il n'en reste plus grand-chose », a poursuivi Nick Fox. « On a retrouvé des habits pour trois personnes. »

Plusieurs lions ont dû être tranquillisés avant que les restes puissent être récupérés, a ajouté M. Fox.

La police a ratissé la zone au cas où l'un des braconniers présumés aurait survécu.

La corne de rhinocéros très prisée

Cette année seulement, neuf rhinocéros ont été tués par des braconniers dans la province du Cap-Oriental, où se trouve la réserve.

Il y a eu une augmentation du braconnage en Afrique ces dernières années, afin d'alimenter la demande croissante pour de la corne de rhinocéros dans certaines parties de l'Asie.

En Chine, au Vietnam et ailleurs, on croit que la corne de rhinocéros possède des qualités aphrodisiaques.

Il reste 5000 spécimens de rhinocéros noirs sur le continent africain, dont près de 1900 se trouvent en Afrique du Sud. Le pays abrite aussi quelque 20 000 rhinocéros blancs, soit 80 % de la population mondiale.

Avec les informations de Agence France-Presse, et BBC

Animaux

International