•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Mason tire sa révérence

Gros plan sur le visage de Brian Mason
Depuis sa première élection en 1989, Brian Mason n'a jamais perdu de scrutin. Photo: Radio-Canada / Sébastien Tanguay
Radio-Canada

Brian Mason, le ministre albertain des Transports, prend sa retraite après 29 ans de vie politique.

À 64 ans, le député néo-démocrate a décidé de ne pas se représenter aux prochaines élections provinciales.

« Je suis très fier de terminer ma carrière politique en faisant partie du gouvernement », a-t-il déclaré alors qu’il revenait sur les faits saillants de son parcours lors d’une conférence de presse, mercredi, à l’Assemblée législative à Edmonton.

Le doyen des députés albertains

Brian Mason a d’abord siégé pendant 11 ans au conseil municipal d'Edmonton. Il a ensuite passé 18 ans à l’Assemblée législative, d’abord dans l’opposition, puis au gouvernement de Rachel Notley.

En 2000, « la première fois où j’ai été élu [député néo-démocrate], nous avions deux sièges », se souvient-il. « Nous formons aujourd’hui un gouvernement majoritaire. J’ai travaillé fort pendant de nombreuses années pour arriver à ce résultat, je pars donc avec l’esprit tranquille. »

Avec presque deux décennies d'expérience à l'Assemblée, Brian Mason est le député en fonction qui y siège depuis le plus longtemps.

Je vais avoir 65 ans le 2 octobre. J'ai remporté 10 élections consécutives. Je pense que c'est assez.

Brian Mason

Une pluie d’hommage

Au fil des années, Brian Mason a su s’imposer comme une des voix les plus respectées à l’Assemblée.

Celui qui a aussi été chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) en Alberta a d’ailleurs reçu des hommages de tous les camps.

L'ancien chef libéral, David Swann, a passé 11 ans sur les bancs de l'opposition avec Brian Mason. Il le décrit comme un politicien droit et honnête : « Un homme plein d’humour aussi, qui a multiplié les provocations en Chambre. »

M. Mason est devenu ministre après la victoire du NPD aux élections provinciales de 2015.

La première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, a aussi salué le dévouement de Brian Mason qu’elle qualifie de « fervent défenseur ».

« Il n’a jamais eu peur de se battre [pour ses convictions] », a-t-elle souligné.

Brian Mason s’est dit particulièrement fier d'avoir défendu le système public de santé contre les tentatives de privatisation de la part des gouvernements conservateurs.

« Mais la politique, c'est surtout une source de frustrations », a-t-il reconnu. « Il y a beaucoup de choses que vous n'arrivez pas à concrétiser assez vite ».

Bien qu’il prenne sa retraite, Brian Mason devrait rester ministre des Transports jusqu'aux élections du printemps 2019.

Alberta

Politique provinciale