•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Selon le fédéral, l’Ontario vient de tourner le dos à la lutte contre les changements climatiques

Deux photos juxtaposées

Justin Trudeau et Doug Ford

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick/Nathan Denette

Radio-Canada

Puisque le gouvernement ontarien a décidé de sortir du marché du carbone, il tourne le dos à la lutte contre les changements climatiques, selon le gouvernement fédéral.

En conséquence, les fédéraux envisagent de couper plus de 400 millions de dollars qu’ils remettent présentement à la province.

Une porte-parole de la ministre de l'Environnement du gouvernement fédéral, Catherine McKenna, affirme que le montant de 420 millions de dollars prévu pour être remis à la province pour le Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone pourrait être retenu.

« En sortant du marché du carbone, le gouvernement de l'Ontario indique clairement qu'il ne prend pas de mesures de lutte aux changements climatiques et qu'il se retire effectivement du plan national sur les changements climatiques sans implanter un plan qui lui est propre pour le remplacer », a déclaré Caroline Theriault, porte-parole de la ministre de l’Environnement du Canada.

Ottawa avait déjà approuvé le financement de sept programmes de l'Ontario dans le cadre du fonds, mais ces versements sont maintenant suspendus. Un des programmes abrogés par le nouveau gouvernement de Doug Ford, le Fonds vert de l'Ontario, signifie automatiquement que le fédéral a confisqué 100 millions de dollars qui devaient lui être versés.

Le gouvernement Trudeau songe maintenant à imposer une taxe carbone à tout le pays.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique