•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Est-du-Québec dans l’œil de Google Trends

Infographie avec une loupe, un homard, une seringue, un gilet de hockey, une note de musique, une bière, des flocons et un éclair.
Les recherches des Québécois sur le moteur de recherche Google permettent d'observer certaines tendances dans l'Est-du-Québec. Photo: Radio-Canada

Le moteur de recherche Google en sait beaucoup sur nous personnellement, mais aussi sur nous en tant que société. L'outil compile automatiquement les mots et les expressions recherchés par les internautes depuis 2004. Ces données, qui sont accessibles par l'entremise de Google Trends, révèlent bien des choses sur l'Est-du-Québec.

Un dossier d'Édith Drouin

Avant de vous aventurer plus loin, nous vous invitons à mettre vos perceptions au défi avec ce quiz. Les questions portent sur les recherches des internautes concernant l'Est-du-Québec et les enjeux qui touchent ses trois régions.

Faites le quiz sur les recherches des internautes sur l’Est-du-Québec en 10 questions--

Méthodologie

Les trois régions de l'Est-du-Québec

Des régions qui composent l'Est-du-Québec, la Gaspésie est celle qui retient le plus d'attention des utilisateurs de Google à travers le monde. Elle semble toutefois un peu moins populaire qu'au début des années 2000. Au Québec, l'intérêt pour la Gaspésie est toutefois en hausse.

Le taux de recherche a même atteint un sommet en juillet 2016. Dans les deux cas, les recherches sont plus nombreuses pendant la saison touristique. Les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord suscitent quant à elles peu d'intérêt.

Outre le Canada, les pays où le pourcentage de recherches sur la Gaspésie est le plus élevé sont la France, la Suisse, la Belgique, l'Italie et l'Allemagne.

Les villes les plus populeuses de l'Est-du-Québec

Lorsqu'on compare les villes les plus populeuses des trois régions de l'Est-du-Québec, Rimouski est de loin la plus recherchée par les internautes. La ville suscite même de plus en plus d'intérêt au Québec.

Le taux de recherche est particulièrement élevé pendant l'été. En plus du tourisme, la popularité de la ville peut s'expliquer par sa plus grande population. Les recherches les plus communes liées aux villes de l'Est-du-Québec concernent surtout la météo, le site de petites annonces Kijiji et Omnivox, le portail Internet utilisé par les cégeps.

Des microbrasseries populaires

Les microbrasseries de l’Est-du-Québec semblent en général avoir gagné en popularité au cours des dernières années.

Des trois microbrasseries sélectionnées en raison de leur popularité et de la simplicité de leur nom, Pit Caribou est celle qui a généralement suscité le plus d'intérêt au cours des dernières années. Sa popularité semble liée à l’ouverture de sa succursale à Montréal, puisque la plupart des recherches la concernant sont effectuées dans la métropole.

Les festivals d'été

Dans la catégorie des festivals qui ont été retenus pour leur popularité et la simplicité de leur nom, c'est le Festival de la chanson de Tadoussac qui se démarque le plus.

Le festival d'été de Rimouski, Les grandes fêtes Telus, a toutefois attiré davantage l'attention des internautes québécois en juillet 2017, lorsque Bryan Adams en était la tête d'affiche.

Les artistes originaires de l'Est-du-Québec

La popularité de différents artistes de l'Est-du-Québec est quant à elle variable. Louis-Jean Cormier, auteur-compositeur originaire de la Côte-Nord, a surtout attiré la curiosité des internautes lorsqu'il était coach à l'émission La Voix en 2014.

Patrice Michaud, auteur-compositeur originaire de Gaspésie, a suscité beaucoup l'intérêt plus récemment lorsqu'il a lancé le vidéoclip La saison des pluies, en janvier 2018.

Les recherches sur Klô Pelgag, auteure-compositrice-interprète bas-laurentienne, ont quant à elles connu un sommet lorsqu’elle a remporté le prix Félix de la révélation de l’année en 2014 au Gala de l’ADISQ.

Les équipes de hockey

En sport, la popularité de l’Océanic de Rimouski et du Drakkar de Baie-Comeau au Québec varie surtout en fonction de leur performance.

L’Océanic a retenu l’attention des internautes en mai 2005 et en 2015, lorsque l’équipe a remporté la Coupe du président. L'intérêt plus élevé en 2005 peut s'expliquer par la présence de Sidney Crosby au sein de la formation et la participation de l'équipe à la finale de la Coupe Memorial.

Les recherches sur le Drakkar se sont quant à elles intensifiées à la fin des saisons 2012-2013 et 2013-2014, alors que l’équipe a atteint les finales des séries éliminatoires.

Les chiffres du Drakkar comprennent aussi les recherches sur une firme de recrutement spécialisé qui porte ce nom, ce qui augmente l'intérêt perçu des internautes.

Les autochtones

Le mot-clé autochtone a connu une hausse d'utilisation progressive au cours des dernières années au Québec. Il semble davantage utilisé lorsque des décisions ou des événements concernant les Premières Nations marquent l’actualité. Par exemple, l'intérêt pour le terme a connu un sommet en avril 2016, lorsque la Cour suprême du Canada a tranché sur le statut des Métis et des Indiens non inscrits comme « Indiens » au sens de la loi.

La hausse de novembre 2005 correspond quant à elle au moment où le gouvernement fédéral a débloqué deux milliards de dollars pour indemniser d’anciens élèves victimes de mauvais traitements dans des pensionnats autochtones.

La tragédie de L'Isle-Verte

Les recherches concernant L’Isle-Verte, une petite municipalité du Bas-Saint-Laurent, démontrent aussi l’influence de l’actualité sur les recherches des internautes québécois. Le mot-clé a atteint un sommet en janvier 2014, lorsqu’un incendie majeur a ravagé une résidence pour personnes âgées et fait 32 morts.

L'emploi

La popularité des recherches sur l’emploi permet de tirer des conclusions sur la situation de l’emploi au Québec. Le mot-clé atteint un sommet entre 2010 et 2012, à la suite de la crise économique de 2008, pour ensuite chuter.

L'intérêt suscité par le terme est plus faible en 2018 qu’en 2004, un état des faits qui peut s'expliquer par le faible taux de chômage au Québec et par le problème grandissant du manque de main-d’œuvre.

L'énergie éolienne

Malgré le développement du secteur éolien dans l'Est-du-Québec au cours des dernières années, l’énergie éolienne a davantage provoqué la curiosité des internautes de 2004 à 2008. Au Québec, l'endroit où le pourcentage d'utilisation du mot-clé est le plus élevé est Rimouski.

Les baleines

Même si le sort des baleines noires est abondamment rapporté dans les médias, les recherches sur les baleines ont été relativement constantes au Québec au cours des 14 dernières années.

Le mot-clé a surtout suscité de l'intérêt en été et à Tadoussac, où des croisières d'observation des baleines sont offertes.

L'aide médicale à mourir

L’aide médicale à mourir n’a pas été sur le radar des Québécois avant mars 2012, lors du dépôt du rapport de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité.

Le mot-clé semble avoir évolué au même rythme que la prise de conscience collective qui a poussé les Québécois à discuter et débattre de cet enjeu au cours des dernières années.

Les crustacés

Au Québec, le homard suscite beaucoup plus d'enthousiasme que le crabe et la crevette. Le taux de recherche sur les trois crustacés est toutefois en hausse.

L'intérêt pour le crabe est présent surtout dans l'Est-du-Québec, soit à Baie-Comeau, à Rimouski, à Sept-Îles, à Matane et à Gaspé, tandis que l'intérêt pour le homard se retrouve sur un territoire plus large, à Saint-Eustache, à Montréal, à Québec et à Gaspé, par exemple.

Les tempêtes de neige

Les données de Google Trends permettent également de déterminer quelle est la tempête de neige qui a marqué le plus l'esprit des Québécois au cours des 14 dernières années.

La tempête de neige du 14 et 15 mars 2017, qui a notamment fait deux morts à Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud et paralysé l’autoroute 13 à Montréal pendant toute une nuit, l’emporte haut la main.

Les habitudes alimentaires

Dans un tout autre registre, les Québécois semblent de plus en plus attirés par l’alimentation végétarienne, végétalienne et sans gluten.

Le véganisme, qui consiste à ne consommer aucun produit d’origine animale, semble être le courant le plus populaire actuellement. Les trois courants ont toutefois connu des hausses au cours des dernières années.

Fait intéressant : la ville du Québec où l’intérêt pour le sans gluten est le plus élevé est Rimouski. Le terme vegan a été utilisé pour cette recherche puisqu’il est plus couramment utilisé que le terme végétalien.

La motoneige

Pour ce qui est des loisirs, la motoneige semble progressivement gagner en popularité depuis 14 ans. L'intérêt pour cette recherche se concentre surtout pendant l’hiver.

Méthodologie

Toutes les données utilisées dans cet article proviennent de Google Trends.

Selon Google Trends, « les résultats reflètent la proportion de recherches portant sur un mot-clé donné dans une région et pour une période spécifiques, par rapport à la région où le taux d'utilisation de ce mot-clé est le plus élevé ».

Les termes recherchés ont été simplifiés pour donner le plus de résultats possible. Par exemple, les accents n'ont parfois pas été utilisés.

Certains festivals ou certaines microbrasseries n'ont pas été inclus dans cet exercice puisque les recherches faites avec des noms plus longs ou plus complexes ne donnent pas toujours de résultats dans Google Trends.

Bas-Saint-Laurent

Internet