•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Le congrès mondial des Témoins de Jéhovah de 1978 : un rassemblement d'une ampleur inégalée

    Des centaines de personnes se tiennent dans la cour du stade olympique à Montréal.
    Le congrès mondial des Témoins de Jéhovah au stade olympique en 1978. Photo: Radio-Canada / Reportage de l'émission Hebdo Dimanche du 16 juillet 1978

    Il y a 40 ans, 77 000 Témoins de Jéhovah se rassemblaient au Parc olympique de Montréal pour un congrès de cinq jours. C'est, à l'époque, la plus imposante manifestation religieuse de l'histoire du Canada. Revisitez les grands moments de cette assemblée inédite.

    Le 5 juillet 1978, le congrès mondial des Témoins de Jéhovah s’ouvre à Montréal. Des fidèles de 37 pays s’y déplacent. Ils sont venus écouter la bonne nouvelle et se retrouver en communauté, comme ils le font chaque année.

    Il ne s’agit pas de leur premier rassemblement en sol canadien. Cinq ans auparavant, un congrès similaire s’était tenu à Vancouver et avait accueilli près de 60 000 disciples.

    Pendant cinq jours, les témoins assistent à des prières, à des chants et à des mises en scène théâtrales de la Bible. Plus de 30 heures de discours sont également livrées sur le mode de fonctionnement du groupe religieux. Toutes les oraisons sont traduites en sept langues.

    Le point culminant du rassemblement est toutefois le baptême dans la piscine du Bassin olympique. Avec une immersion totale sous l’eau, le mouvement accueille ses nouveaux membres.

    Le journaliste Gilles Sirois revisite les grands moments de cette rencontre et brosse un portrait du mouvement religieux à l’émission Hebdo Dimanche du 16 juillet 1978.

    Hebdo Dimanche, 16 juillet 1978

    Qui sont les Témoins de Jéhovah?

    En 1978, près de 2,5 millions de Témoins de Jéhovah sont recensés dans le monde. De ce nombre, on en dénombre 8000 au Québec.

    Comme le journaliste Gilles Sirois l'explique brièvement, les adeptes de cette doctrine religieuse ne fument pas et boivent avec modération. Ils croient à une fin du monde imminente et ont donc comme mission de prêcher la bonne nouvelle en vue de convertir la population.

    Les Témoins de Jéhovah n’ont pas toujours été accueillis avec tolérance dans la société québécoise. Par le passé, le groupe religieux a fait face à une répression rigoureuse de l’Église catholique et de l’État.

    Dès le moment que le clergé montait en chaire et qu’il faisait une annonce, on s’en sentait, immédiatement la police était derrière nous, les attroupements se manifestaient et les arrestations se compilaient. Ça augmentait de jour en jour, de sorte que durant l’espace de six mois, on a eu 800 arrestations ici dans la province.

    Laurier Saumur, Témoin de Jéhovah

    Le congrès mondial de Montréal brise donc avec cette attitude de rejet. Les Montréalais accueillent l’évènement favorablement et les commerçants tirent profit de la présence de milliers d’adeptes dans la ville.

    Le congrès est un tel succès que le groupe religieux organise des éditions subséquentes au Parc olympique, notamment en 1979 et 1985. Ils n’auront toutefois jamais l’ampleur de ce rassemblement.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société