•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taxi : des indemnisations avant les élections

Des voitures de taxi stationnées lors d'une manifestation à Québec

Des chauffeurs de taxi ont manifesté mardi à Québec en marge d'une conférence de presse du ministre des Transports André Fortin

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lavoie

Radio-Canada

Les chauffeurs de taxi devraient recevoir un chèque pour compenser la perte de valeur des permis avant les élections du 1er octobre.

C'est ce qu'a déclaré le président du Regroupement des intermédiaires du taxi de Québec (RITQ), Abdallah Homsy après une brève rencontre avec le ministre des Transports.

Quelques dizaines de chauffeurs ont manifesté mardi en marge d'une conférence de presse sur les plaques d'immatriculation personnalisées.

Un montant de 250 M$, inscrit dans le dernier budget, équivaudrait à environ 30 000 $ par permis.

Ces compensations sont réclamées par les détenteurs de permis de taxi pour les pertes subies depuis cinq ans avec l'arrivée d'UBER.

« C'est le gouvernement libéral qui a amené cette situation-là. On veut qu'il respecte son engagement. S'il ne le fait pas, tout le monde va savoir que le gouvernement libéral ne respecte pas ses engagements », a déclaré Abdallah Homsy.

« On parle de 250 M$, ce n'est qu'une petite portion de ce qu'ils nous doivent et on dirait que ça niaise », a-t-il ajouté.

Les chauffeurs reprochaient au gouvernement Couillard de manquer à sa parole puisqu'il avait promis que les modalités de versement des compensations de 250 M$ seraient connues en juin.

Québec

Transports