•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un serpent cause une commotion dans une épicerie

Un serpent jarretière enroulé au bas d'un panier de provisions dans une épicerie tire la langue.
Un client d'un supermarché de New Minas, en Nouvelle-Écosse, a trouvé ce serpent jarretière accroché à son panier d'épicerie. Photo: Courtoisie
Radio-Canada

Un serpent jarretière, une espèce inoffensive pour les personnes, s'est invité dans le panier d'épicerie d'un client d'un supermarché de la Nouvelle-Écosse.

Un client a laissé échapper un cri en s’apercevant qu’un reptile s’était enroulé à la structure métallique du panier d’épicerie qu’il avait choisi pour faire ses courses au Atlantic Superstore, samedi dernier à New Minas, dans la vallée d’Annapolis.

Le cri poussé par le client terrorisé a alerté les personnes autour, explique Carol Benedict, qui a été témoin de la situation inusitée.

Un serpent jarretière enroulé autour d'un chariot d'épicerie.Agrandir l’imageCe serpent jarretière a fait une balade à l'épicerie, à New Minas en Nouvelle-Écosse. Photo : Courtoisie

L’apparition du reptile a causé un attroupement, plusieurs clients en profitant pour prendre quelques photos. Le serpent, quant à lui, n’a pas semblé alarmé par la cohue.

Mme Benedict salue la réaction rapide des employés du supermarché, qui ont expulsé l’animal de peine et de misère en parvenant à le faire entrer dans une boîte. Ils ont cependant dû s’y prendre à deux fois, le serpent ayant réussi à s’en échapper.

Colin Hanson, le gérant de ce Superstore, a indiqué que le superviseur du rayon de charcuterie s’était chargé de relâcher le serpent dans un champ près de sa résidence.

Le serpent jarretière est très commun à travers la Nouvelle-Écosse et ailleurs en Amérique du Nord.

Il possède des dents, mais pas de crocs, et son venin est inoffensif pour les humains. Les adultes mesurent généralement de 40 centimètres à un mètre de long.

Un serpent jarretière enroulé à un panier d'épicerie à l'intérieur d'un supermarché.Agrandir l’imageCe serpent jarretière s'est enroulé à un chariot d'épicerie, à New Minas en Nouvelle-Écosse. Photo : Courtoisie

Andrew Hebda, un conservateur du Musée d’histoire naturelle de la Nouvelle-Écosse, explique que le chariot d’épicerie n’est pas un mauvais endroit pour un serpent jarretière cherchant un endroit à l’abri du bec des oiseaux qui cherchent à en faire leur proie.

En revanche, les supermarchés ne sont pas des endroits très prisés par les serpents, selon M. Hebda, car il n’y a pas d’eau et probablement trop d’humains à leur goût. « Le pire, ce sont les choses velues et bruyantes autour », blague-t-il. « Je soupçonne que nous sommes un plus grand problème pour eux qu’ils ne le sont pour nous. »

Avec les informations de Mairin Prentiss de CBC

Avec les informations de CBC

Nouvelle-Écosse

Animaux