•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier stationnement à l’énergie solaire à Prince George

Des ouvriers sont à genoux sur les panneaux solaires qu'ils sont en train d'installer sur la chaussée.

Des ouvriers s'affairent à installer les panneaux solaires dans le stationnement de l'hôtel de ville de Prince George.

Photo : Ville de Prince George

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La ville de Prince George vient de se doter du tout premier stationnement de la province pavé de panneaux solaires afin de tester cette technologie dans les régions nordiques.

L’énergie produite alimentera l’hôtel de ville et les bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Le projet pilote couvre 20 mètres carrés et a été réalisé en partenariat avec l’entreprise Wattway, qui a proposé à la ville d’en être l’hôte.

« Nous sommes très heureux qu’ils aient choisi Prince George », confie le maire, Lyn Hall, qui voit dans ce projet quelques voies à explorer pour l’avenir de sa ville.

Miniaturiser jusqu’à l’installation au sol

L’avantage de la technologie testée par Wattway est l’épaisseur des panneaux solaires, qui n’est que de quelques millimètres.

Il est donc possible de les installer directement au sol sans devoir remplacer d’infrastructure.

En plus d’alimenter l’hôtel de ville et les voitures électriques, la Ville espère à terme pouvoir mettre un tel système à profit pour chauffer des bâtiments et, ainsi, réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

De bons résultats

« Jusqu’ici, nous sommes très satisfaits de la quantité d’énergie produite », se réjouit le maire.

Même si la Ville n’a pas d’autre plan d’expansion du système pour l’instant, M. Hall dit surveiller les résultats du projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !