•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillades à Toronto : Doug Ford veut établir une stratégie avec la police

Doug Ford assis à une table
Le premier ministre Doug Ford Photo: La Presse canadienne / Tijana Martin

Le nouveau premier ministre ontarien, Doug Ford, est outré par la « violence gratuite » qui a marqué la longue fin de semaine de la fête du Canada à Toronto.

Deux hommes sont morts dans une fusillade au centre-ville samedi soir, alors que quatre personnes ont été blessées par balles non loin de là, dimanche soir, dans le quartier du marché Kensington.

Photo d'une autopatrouille, d'une banderole jaune et de policiers bloquant une rueQuatre personnes ont été blessées dans la fusillade survenue dimanche soir dans le quartier du marché Kensington. Photo : CBC/Tony Smyth

Doug Ford a déclaré sur Twitter, lundi, qu’il voulait rencontrer prochainement des représentants de la police pour élaborer une stratégie.

Nous devons nous assurer que les policiers ont les ressources nécessaires pour arrêter ces criminels, bâtir des ponts avec la communauté et empêcher ces fusillades.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

De son côté, le maire John Tory a attribué la flambée de violence des dernières semaines à Toronto aux gangs de rue.

Retour d’une escouade raciste?

Durant la campagne électorale, Doug Ford a soulevé la controverse en appuyant l'idée de rétablir l’unité TAVIS de la police.

Créée en 2006 pour lutter contre la violence dans les secteurs à criminalité élevée, cette escouade a été abolie en 2017, parce que nombre de membres des communautés culturelles la jugeaient raciste, à cause de l’utilisation du fichage par ses agents, notamment.

Politique provinciale

Justice et faits divers