•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grand-Sault se prépare aux prochains Jeux de l’Acadie

L'équipe du Sud-Est et de la région de Kent se sont affrontés au frisbee ultime.

Une délégation de Grand-Sault était présente à la finale des Jeux de l'Acadie 2018 à Miramichi pour observer et apprendre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les quatre municipalités qui forment la région de Grand-Sault, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, se préparent déjà à accueillir la prochaine finale des Jeux de l'Acadie, l'an prochain.

Une délégation de la région était d’ailleurs présente à la 39e édition de la finale qui s’est terminée dimanche, à Miramichi, pour tirer des leçons de l’expérience.

Elle était dirigée par Bertrand Beaulieu, le président du comité organisateur des jeux de Grand-Sault.

Miramichi nous a accueillis à bras ouverts et a partagé avec nous une foule d’informations qui vont certainement nous servir et on a ouvert les portes à la communication, déclarait-il, enthousiaste, à l’issue de l’événement.

Bertrand Beaulieu préside le comité organisateur de la finale des Jeux de l'Acadie 2019, qui auront lieu à Grand-Sault.

Bertrand Beaulieu préside le comité organisateur de la finale des Jeux de l'Acadie 2019, qui auront lieu à Grand-Sault.

Photo : Radio-Canada

La collaboration de Miramichi va se poursuivre, a-t-il ajouté.

Inutile de réinventer la roue. Les gens de Miramichi vont nous faciliter la tâche.

Bertrand Beaulieu, président du comité organisateur de la finale des Jeux de l'Acadie 2019

Un grand nombre de bénévoles potentiels

Les Jeux de Grand-Sault suscitent déjà un grand intérêt au sein de la population, selon M. Beaulieu : quelque 800 personnes ont déjà signalé leur désir de devenir bénévoles, alors que le recrutement de bénévoles a parfois été long pour d’autres Jeux de l’Acadie.

Dès la semaine prochaine, une employée du comité organisateur contactera ces personnes pour confirmer auprès d’elles qu’elles sont toujours intéressées à faire du bénévolat. Peu de temps après, le site web des Jeux 2019 sera lancé, et les bénévoles pourront s’y inscrire et indiquer où et quand ils veulent travailler, pendant l’événement.

Avec un groupe de bénévole derrière elle, Mélanie Ingersoll s'affaire dans les lieux d'hébergement des Jeux de l'Acadie.

Avec son groupe de bénévoles, Mélanie Ingersoll s'affaire dans les lieux d'hébergement des Jeux de l'Acadie.

Photo : Radio-Canada / François LeBlanc

4 localités hôtesses

Les activités des Jeux 2019 seront partagées entre Grand-Sault, Saint-Léonard, Saint-André et Drummond. Il existe déjà une culture de collaboration entre ces quatre localités, affirme M. Beaulieu; le fait d’organiser ensemble ce grand rendez-vous de la jeunesse acadienne ne fera que les rapprocher davantage, dit-il.

[...] Les gens des quatre communautés répondent très bien pour être bénévoles, pour être impliqués au niveau de la finale des Jeux… Je pense que ça va souder davantage les gens des quatre communautés.

Et que prévoit-on pour souligner le 40e anniversaire de la finale des Jeux? Rien de précis encore, affirme M. Beaulieu, qui promet toutefois que l’événement ne passera pas inaperçu.

Les Jeux de l’Acadie sont devenus une institution et une institution qui se respecte célèbre ses 40 ans. On veut certainement mettre le paquet pour célébrer le 40e des Jeux de l’Acadie.

Avec les informations de François LeBlanc

Nouveau-Brunswick

Sports