•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ferme Les Oeufs Richard continue ses activités malgré l'incendie

Incendie ferme avicole Paul Richard

La copropriétaire, Mme Vaillancourt, au moment de l'incendie.

Photo : Radio-Canada / Jocelyn Corbeil

Radio-Canada

La ferme avicole Paul Richard et Fils de Rivière Héva va poursuivre ses activités malgré l'incendie qui a ravagé une partie de ses installations vendredi.

Un texte de Boualem Hajdouti

L'entreprise affirme qu'elle va pouvoir continuer à approvisionner les épiceries de la région en oeufs puisque le poste de classification n'a pas été touché par le feu.

Cette ferme spécialisée dans la production d'œufs approvisionne les épiciers de l'Abitibi-Témiscamingue, Chibougaeau, Matagami et du Nord de l'Ontario.

La copropriétaire Diane Vaillancourt indique que l'entreprise dispose de poulaillers à Rivière Héva et à Val-d'Or et qu'elle pourra reprendre la distribution dès mardi prochain.

Lundi matin, nos camions et notre équipe commencent à travailler pour refaire l'inventaire, pour pouvoir livrer les magasins comme prévu, mardi matin. Alors, il n'y aura aucun changement pour la mise en marché des œufs.

Diane Vaillancourt

Diane Vaillancourt assure que la ferme sera reconstruite.

« On va rencontrer nos assureurs et puis on va voir après ça la suite des choses. Évidemment on a l'intention de rebâtir. Qu'est-ce qu'on va faire après ça, de qu'elle façon ça va se faire, ça reste à voir », dit-elle.

La ferme a perdu environ 60 000 poules lors de l'incendie qui a nécessité l'intervention de plusieurs services de sécurité incendie en Abitibi.

Abitibi–Témiscamingue

Incendie