•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Jeux de l’Acadie, c’est aussi l’affaire des bénévoles

Avec un groupe de bénévole derrière elle, Mélanie Ingersoll s'affaire dans les lieux d'hébergement des Jeux de l'Acadie.

Avec son groupe de bénévoles, Mélanie Ingersoll s'affaire dans les lieux d'hébergement des Jeux de l'Acadie.

Photo : Radio-Canada / François LeBlanc

Radio-Canada

« J'ai dormi dans mon t-shirt orange, mon t-shirt de bénévole », lance Mélanie Ingersoll, aux Jeux de l'Acadie. Son travail de coordination est tel que, parfois, se changer le soir avant d'aller dormir est secondaire.

Des bénévoles comme elle, il y en a 632 à Miramichi. Ils sont tous réunis pour l'événement sportif et culturel.

Enseignante à l'école Miramichi Valley High School, Mélanie Ingersoll est une habituée du bénévolat.

Comme d'autres anglophones de la région, elle n’a pas hésité à franchir la barrière de la langue pour s’impliquer dans cet événement francophone.

[On] m'a demandé du temps pour les Jeux de l'Acadie. Alors, j'avais une chance à saisir et aussi, une chance d’améliorer mon français.

Mélanie Ingersoll, bénévole aux Jeux de l'Acadie
Mélanie Ingersoll ouvre une porte à une équipe.

Les bénévoles doivent accompagner les jeunes qui arrivent à Miramichi.

Photo : Radio-Canada / François LeBlanc

Ces jeux sont, selon l'enseignante, une occasion à saisir pour tisser des liens entre les communautés linguistiques.

Je pense que les liens entre les communautés anglophones et francophones sont déjà bons, mais on va les enrichir!, lance-t-elle.

La deuxième journée des Jeux de l’Acadie est terminée, mais l’événement continue jusqu’à dimanche.

Nouveau-Brunswick

Activités sportives