•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une municipalité lance un projet pilote de chauffage à la biomasse forestière

Vue de Sioux Lookout, une communauté de 5000 habitants au nord de l'Ontario.

Sioux Lookout a accueilli du 25 au 28 juillet la première édition du Northern Housing Summit, une conférence sur l'accès au logement.

Photo : CBC/Nick Purdon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des maisons dotées d'un système de chauffage à base de biomasse forestière seront construites à Sioux Lookout dans le Nord-Ouest ontarien d'ici 2020. L'annonce a été faite jeudi à l'issue de la première édition du Northern Housing Summit.

Le but de la conférence était de trouver des solutions au manque d'accès au logement dans la région.

Le projet pilote est le fruit d’un partenariat entre la municipalité de Sioux Lookout et le Natural Resources Institute de la Finlande. Une délégation de l’institut était présente à la conférence.

Les maisons seront dotées d’un système de chauffage à base de biomasse forestière et seront érigées sur un terrain de plus de 4000 mètres carrés qui sera offert par la municipalité.

Nous sommes très bien desservis en arbres dans le Nord de l’Ontario. C’est une bonne façon de mettre cette ressource à profit.

Doug Lawrance, maire de Sioux Lookout
Le maire de Sioux Lookout Doug LawranceAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Sioux Lookout Doug Lawrance

Photo : Radio-Canada / CBC

Le maire considère que ce projet sera bénéfique pour la région, d'autant plus que celle-ci n’a toujours pas accès au gaz naturel.

La construction d'infrastructures permettant d'acheminer le gaz naturel jusqu’à Sioux Lookout coûterait environ 100 millions de dollars, selon le maire. C’est une somme que nous n’avons pas. Il nous faudrait un utilisateur industriel pour arriver à défrayer ces coûts, explique-t-il.

Le nombre des maisons n’a pas encore été déterminé, mais M. Lawrance l’estime « entre cinq et dix ».

Elles seront de petite taille. On a souvent entendu, pendant la conférence, que pour permettre aux gens d'acquérir des maisons plus rapidement, il faut leur donner des options de maisons de taille réduite.

Doug Lawrance, maire de Sioux Lookout

La conception des plans des maisons sera faite en collaboration avec la Première Nation de Lac Seul, située à près de 30 km à l’ouest de Sioux Lookout.

Le projet attire déjà l’attention de l’Université Lakehead de Thunder Bay, de l’Université de la Colombie-Britannique et de l’Université Karelia de la Finlande. Les trois établissements postsecondaires en étudieront notamment la viabilité et les avantages économiques.

La construction des maisons devrait être terminée avant la 2e édition du Northern Housing Summit, qui se tiendra à l’été 2020. Les maisons seront vendues par la suite.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !