•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des moustiques porteurs de maladies à Regina

Il est en train de piquer un humain.
Les moustiques sont plus nombreux qu’à l’habitude en cette fin juin à Regina. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les autorités sanitaires de la Saskatchewan demandent à la population de prendre des précautions contre certains moustiques qui sont porteurs du virus du Nil occidental, une maladie qui peut-être transmise aux humains.

La médecin en chef adjointe de la Saskatchewan, Denise Werker, a expliqué que le moustique peut transmettre le virus aux humains par une simple piqûre.

Il est important, selon elle, de sensibiliser les citoyens, parce qu'il n'existe ni vaccin ni traitement contre ce virus.

Denise Werker encourage les gens à porter des vêtements longs, à utiliser du chasse-moustiques ou à passer moins de temps à l'extérieur.

Selon cette dernière, les symptômes les plus fréquents de la maladie sont des maux de tête, de la fièvre et une faiblesse musculaire.

Dans les cas les plus graves, le virus peut entraîner la paralysie et causer la mort.

Denise Werker, médecin en chef adjointe de la Saskatchewan

Le responsable provincial de la surveillance du virus recommande aux gens de porter une attention particulière à l'eau stagnante dans les jardins.

Phil Curry explique que le risque d'infection augmente principalement aux mois de juillet et août.

Selon lui, aucun cas d'infection n'a encore été décelé dans la province, mais la situation pourrait changer d'ici la fin de l'été.

Plus nombreux

Il y a actuellement plus de moustiques que d'habitude à la fin juin à Regina. Les pièges à moustiques dans la zone contrôlée de la ville capturent 77 moustiques par piège par semaine, ce qui est plus de trois fois la moyenne historique, qui est de 27.

« En dehors de la zone contrôlée, les chiffres sont 11 fois supérieurs à ceux que nous trouvons dans la zone de contrôle », indique Russell Eirich, directeur de la foresterie, de la lutte antiparasitaire et de l'horticulture à la Ville de Regina.

Le nombre moyen de moustiques par piège à l'extérieur de la zone contrôlée est supérieur à 800.

Avec les informations de Danielle Kadjo

Saskatchewan

Santé publique