•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oui, ces robots de Disney font des sauts périlleux arrière

Une capture d'écran d'une vidéo montrant un robot adoptant une pose héroïque dans les airs. On peut voir un ciel nuageux derrière lui.
Les robots conçus par Disney peuvent corriger la rotation de leur corps en temps réel lorsqu'ils sont dans les airs. Photo: Walt Disney Imagineering Research & Development
Radio-Canada

Pourquoi se contenter de concevoir des robots qui marchent quand on peut en créer qui font des acrobaties aériennes? C'est à peu près cette ligne de pensée qui a animé les ingénieurs d'Imagineering, qui viennent de dévoiler des robots cascadeurs autonomes pour les parcs d'attractions de Disney.

Les robots peuvent être propulsés à plusieurs mètres dans les airs à l’aide d’un câble, effectuer une manoeuvre et repositionner leur corps pendant la descente pour atterrir dans un filet sans s’endommager.

Le robot de cette vidéo est si convaincant qu’il pourrait facilement être confondu avec un humain, et c’est précisément ce que Disney cherche à accomplir avec ces appareils.

« L’un de nos buts avec Stuntronics est de voir si on peut franchir la vallée dérangeante [uncanny valley] », a expliqué Tony Dohi, imaginieur principal de la recherche et développement pour Disney, dans une entrevue à Techcrunch.

En habillant de tels robots avec les costumes des personnages phares de Disney, comme ceux des superhéros de Marvel ou des personnages de Star Wars, l’entreprise ajoute une touche de réalisme à ses spectacles tout en réduisant les risques pour les acteurs humains.

Ces robots ont aussi l’avantage de ne jamais se fatiguer et d’être capables de reproduire une cascade des dizaines de fois par jour à l’identique. Quelques minutes suffisent pour préparer un robot, ce qui permettrait de tout remettre en place entre chaque démonstration.

Une spécialité de Disney

Les parcs d’attractions de Disney sont connus depuis longtemps pour leur utilisation de robots dans leurs spectacles ou tout simplement pour animer les décors de ses manèges. Ces robots ont toutefois un défaut majeur : ils sont fixés au sol et ne peuvent pas se déplacer.

« À l’écran, que ce soit dans des films Star Wars, Pixar ou Marvel, nos personnages font tous des choses qui sont très, très actives, souligne Tony Dohi. Ça devient une attente pour nos visiteurs, de voir nos personnages faire tout ça, mais quand ils arrivent dans nos attractions, que font nos animatroniques? Nous avons réalisé qu’il y avait un décalage. »

Les recherches de l’entreprise se poursuivent pour un jour pouvoir permettre à ses robots de se déplacer dans le parc comme le ferait un humain, mais la technologie pour ce faire n’est pas encore au point.

Entre-temps, Disney pourra au moins se rabattre sur ses robots voltigeurs pour impressionner les foules.

Avec les informations de Techcrunch, et Gizmodo

Robotique

Techno