•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie détruit deux poulaillers à la ferme des Oeufs Richard

Un incendie fait rage à la Ferme avicole Paul Richard et Fils inc. (les Oeufs Richard).
Un incendie fait rage à la Ferme avicole Paul Richard et Fils inc. (les Oeufs Richard). Photo: gracieuseté Karine Lacroix
Radio-Canada

Un incendie s'est déclaré à la Ferme avicole Paul Richard et Fils inc. (les Oeufs Richard) vendredi matin.

L'entreprise est située au 728, boulevard Saint-Paul Sud, à Rivière-Héva (route 117).

Le feu s’est déclaré vers 8 h dans un système d’aération d’un bâtiment.

Un important panache de fumée se dégage des installations des Oeufs Richard.Un important panache de fumée se dégage des installations des Oeufs Richard. Photo : gracieuseté Karine Lacroix

Plus d’une trentaine de pompiers de plusieurs municipalités ont combattu les flammes. Vers 16 h 15, le chef des pompiers de Rivière-Héva affirmait que l'opération était terminée.

La copropriétaire, Diane Vaillancourt, regarde l'incendie, impuissante.La copropriétaire, Diane Vaillancourt, regarde l'incendie, impuissante. Photo : Radio-Canada / Jocelyn Corbeil

Le feu s’est rapidement propagé à deux poulaillers, qui ont été ravagés.

Ces bâtiments regroupaient 60 000 poules.

Le brasier a atteint deux poulaillers.Le brasier a atteint deux poulaillers. Photo : Radio-Canada / Jocelyn Corbeil

Un important panache de fumée était visible à plusieurs kilomètres à la ronde. La circulation a été fermée aux véhicules légers pendant quelques heures, mais a été rétablie en milieu d'après-midi.

Un important panache de fumée se dégage de l'incendie.Un important panache de fumée se dégage de l'incendie. Photo : Radio-Canada / Jocelyn Corbeil

Le coup est difficile à encaisser pour les propriétaires, qui ont investi des milliers de dollars dans l’entreprise au cours des dernières années, mais ils sont déterminés à reconstruire les poulaillers.

La ferme Richard compte une trentaine d’employés et a été fondée en 1954.

Abitibi–Témiscamingue

Incendie