•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est le temps des délibérations du jury sur la mort de Jordan Lafond

Le jeune autochtone, un bébé dans les bras, sourit à la caméra.

Jordan Lafond, 21 ans, est mort alors qu'il était sous la supervision du service de police de Saskatoon.

Photo : Charmaine Dreaver

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après avoir entendu les témoignages sur les circonstances de la mort de Jordan Lafond lors de l’enquête du coroner, le jury est maintenant chargé de faire des recommandations pour éviter des décès similaires.

Cette semaine, le jury composé de six personnes a entendu des témoignages sur les circonstances de la mort de Jordan Lafond, un père de 21 ans décédé alors qu’il était sous la supervision de la police à la suite d’une poursuite au terme de laquelle le véhicule qu'il avait volé a percuté la clôture d’une école.

Après avoir appris que Jordan Lafond avait été victime d’un traumatisme crânien plus tôt cette semaine, le jury a appris jeudi que l'impact de l'accident a probablement été un facteur important du décès.

La cause exacte du traumatisme n’a toutefois pu être confirmée, selon le Dr Shaun Ladham, le médecin légiste en chef de la province.

Le camion avait foncé sur une clôture, heurtant un poteau, mais on n'a retrouvé ni matière biologique sur le poteau ni trace du poteau sur la tête du jeune homme qui a été éjecté du véhicule lors de l'impact.

Un policier a toutefois témoigné avoir asséné trois à quatre coups à la tête de Jordan Lafond parce qu'il croyait que celui-ci résistait à son arrestation.

« Il n'y a aucune différence » entre une blessure infligée en percutant un objet ou en recevant un coup à la tête, a déclaré Dr Shaun Ladham. « Il y a des blessures qui surviennent dans un accident de voiture, qu'on voit aussi chez quelqu'un qui sort d’un combat au poing ».

« C'est bon d'entendre la vérité. »

— Une citation de  Charmaine Dreaver, mère de Jordan Lafond

La mère de Jordan Lafond, Charmaine Dreaver, s’est dite soulagée d'entendre les détails de ce qui est arrivé à son fils à propos de l'enquête de cette semaine.

Le jury commencera ses délibérations vendredi matin.

Avec les informations de Guy Quenneville, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !