•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver : les magasins de cannabis s'appelleront « Magasins de cannabis »

Un comptoir de vente de marijuana à Vancouver
Les comptoirs de vente de marijuana à Vancouver devront se procurer un permis municipal et un permis provincial. Photo: Radio-Canada / David Horemans
Radio-Canada

La désignation officielle des comptoirs de vente de cannabis à Vancouver sera « Magasins de cannabis ». Telle est la décision du conseil municipal qui se prépare à la légalisation de la marijuana à usage récréatif le 17 octobre.

Actuellement, les comptoirs de vente de cannabis se présentent comme des boutiques de marijuana médicinale.

Dans un communiqué, la municipalité déclare que ces magasins spécialisés seront les seuls endroits où l'on pourra acheter légalement du cannabis à usage récréatif.

Les magasins devront se procurer deux permis : l'un municipal et l'autre provincial. La marijuana doit aussi provenir d'un fournisseur autorisé par le gouvernement fédéral.

Ces boutiques seront assujetties aux mêmes lois qui gouvernent les magasins de marijuana médicinale, notamment l'obligation d'être situées à 300 m des écoles, des centres communautaires et des autres magasins de cannabis.

Les commerces qui continuent de vendre du cannabis sans permis municipal encourent des sanctions, ajoute la Ville.

Jusqu'à présent, la Municipalité dit avoir prononcé 53 injonctions contre des comptoirs de vente illégaux.

Colombie-Britannique et Yukon

Drogues et stupéfiants