•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première femme élue chef régionale ontarienne à l’Assemblée des Premières Nations

Une femme autochtone debout devant les personnes qui l'ont élue.

RoseAnne Archibald est la première femme à occuper le poste de chef régionale de l'Assemblée des Premières Nations.

Photo : Laura Barrios

Radio-Canada

RoseAnne Archibald, de la Première Nation de Taykwa Tagamou, a été élue mercredi lors de la 44e rencontre annuelle des chefs de l'Ontario, qui se déroule dans la Première Nation de Nipissing.

Lors du dernier tour de l’élection, la chef Archibald a obtenu 67 votes, contre 36 pour le chef régional sortant Isadore Day, qui avait été élu en 2015.

La troisième candidate, la chef Ava Hill, des Six Nations de la rivière Grand, a reçu 13 votes.

Le grand chef de la Nation Nishnawbe Aski (NAN), Alvin Fiddler, a félicité Mme Archibald, soulignant sa longue expérience de travail au sein des Premières Nations.

Nous avons hâte de travailler avec elle et de renforcer nos liens avec les chefs de l'Ontario.

Alvin Fiddler

Glen Hare, le grand chef de la nation anichinabée a affirmé que l’élection d’une femme au poste de chef régionale reflète bien l’état de la gouvernance autochtone en Ontario.

Il y a de plus en plus de femmes leaders dans nos communautés et c’est fantastique.

Clen Hare, grand chef de la nation anichinabée

MM. Fiddler et Hare ont tous deux remercié le chef sortant pour le travail accompli au cours des trois dernières années.

Je veux dire miigwech à Isadore Day pour son engagement et son leadership, a déclaré le grand chef Glen Hare.

Politique autochtone

Politique