•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux maires du Nord demandent le rétablissement du Fonds pour un Ontario vert

Une forêt élaguée après coupe de bois pour biomasse
Sioux Lookout et Wawa comptaient sur les rabais reliés à la biomasse pour assurer leur développement économique. Photo: Radio-Canada / Nicolas Steinbach
Radio-Canada

Les maires de Sioux Lookout et de Wawa unissent leurs voix pour dénoncer la fin d'un projet-pilote de chauffage au bois lancé en mai.

Le programme, qui était financé par la bourse du carbone, visait les communautés sans accès au gaz naturel et devait les aider à attirer des entreprises.

Le programme GreenOn (Fonds pour un Ontario vert) permettait de financer la conversion des systèmes de chauffage pour utiliser le bois. Les citoyens des deux municipalités n'ont pas accès au gaz naturel, ce qui signifie que le coût de l'énergie y est cher.

Le maire Doug Lawrance a déclaré : Sioux Lookout est une des rares municipalités du Nord-Ouest qui n’a pas de gaz naturel. Cela nous place dans une situation désavantageuse, car la majorité du fardeau fiscal repose sur les citoyens.

J’espère pouvoir convaincre le prochain gouvernement de revenir sur cette décision au bénéfice des Nord-Ontariens.

Doug Lawrance, maire de Sioux Lookout

Du côté de Wawa, le maire Ron Rody a aussi exprimé sa déception : La réponse était forte avec 25 applications et plusieurs autres en développement. Le projet soutenait des entreprises locales et créait des emplois.

M. Rody affirme vouloir discuter de ce sujet avec le premier ministre dans un avenir rapproché.

Incertitude économique

Les deux communautés avaient déjà établi des partenariats pour répondre à la demande engendrée par le projet, notamment avec l’entreprise Biothermic, basée à Thunder Bay et Haliburton.

Vince Rutter, fondateur de Biothermic et responsable des activités de la compagnie pour le Nord de l’Ontario et l’Ouest canadien, ne croit pas que Doug Ford changera d’idée concernant la taxe carbone.

M. Rutter pense toutefois que le premier ministre désigné se rendra compte que l’utilisation du bois pour chauffer les maisons et les entreprises permettra des économies et la création d’emplois, surtout dans le Nord.

Nord de l'Ontario

Politique provinciale