•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Tour CN célèbre ses 42 ans en modernisant sa terrasse d’observation

Les nouvelles fenêtres panoramiques de la Tour CN permettent aux enfants et aux personnes en fauteuil roulant de mieux profiter de la vue.

Photo : Radio-Canada / Philippe de Montigny

Radio-Canada

La construction d'un deuxième plancher de verre et de fenêtres panoramiques qui s'étendent du plancher au plafond font partie des rénovations de cette icône de Toronto, qui ont coûté 16 millions de dollars.

Un texte de Philippe de Montigny

La Tour CN a également rénové le restaurant qui occupait environ le quart de sa terrasse d’observation dans le but de le remplacer par trois cafés-bistros. Ces derniers n’obstruent pas le passage des visiteurs et mettent l’accent sur des produits d’ici.

L’idée est de rendre l'endroit plus accessible et pertinent pour un public en 2018, affirme Marcelo Gomez-Wiuckstern de la Société immobilière du Canada, la société d’état qui gère la Tour CN.

Tout est nouveau, tout est moderne. Maintenant on est capable d'accueillir des événements avec jusqu'à 800 personnes, chose qu'on n'était pas capable de faire avant.

Marcelo Gomez-Wiuckstern, porte-parole de la Tour CN

Une nouvelle application mobile, Viewfinder, permet d'ailleurs aux visiteurs d’en apprendre davantage sur différents points d'intérêt qu’ils pourront apercevoir du haut de la tour avec une visualisation interactive.

Pas de hausse de prix envisagée

M. Gomez-Wiuckstern souligne que la Tour CN a réussi à financer ces rénovations grâce à ses propres revenus. L'organisation ne compte pas augmenter le prix des billets, qui s'élèvent déjà à 38 $ pour les adultes.

L'an passé, l’attraction touristique a attiré près de 2 millions de visiteurs, un record de fréquentation, ajoute-t-il.

Pour Frédéric Dimanche de l'École de tourisme de l'Université Ryerson, l’essentiel sera d'encourager ces visiteurs à revenir.

Les visiteurs ne manquent pas mais il faut toujours leur apporter quelque chose de nouveau. La Tour CN, même si elle est la seule à Toronto, fait concurrence à d'autres grandes tours dans le monde dit-il. Il faut toujours être à la recherche d'une amélioration du service.

Frédéric Dimanche, dans un couloir avec des étudiants assis à des tables en arrière-plan

Frédéric Dimanche, directeur de l'École de Tourisme de l'Université Ryerson

Photo : Radio-Canada

Tourisme

Art de vivre