•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une juge examinera le travail de la police de Toronto dans les cas de disparition

Photo en mosaïque de huit hommes.

Les victimes présumées de Bruce McArthur: Skandaraj Navaratnam, 40 ans, Andrew Kinsman, 49 ans, Selim Esen, 44 ans, Abdulbasir Faizi, 44 ans, Kirushna Kumar Kanagaratnam, 37 ans, Dean Lisowick, 47 ans, Soroush Mahmudi, 50 ans et Majeed Kayhan, 58 ans.

Photo : CBC/Police de Toronto

Radio-Canada

La magistrate Gloria Epstein de la Cour d'appel de l'Ontario mènera un examen indépendant des pratiques policières en matière d'enquêtes sur les personnes disparues.

Elle a été choisie par la Commission des services de police de Toronto.

Cette nomination survient trois mois après que le maire John Tory eut admis que l’affaire McArthur soulevait des « questions troublantes ».

Photo de Bruce McArthur portant un habit de détenu orange à l'écran dans une salle d'audience.

Bruce McArthur lors de sa comparution par vidéoconférence, le 11 avril.

Photo : CBC/Pam Davies

Bruce McArthur est accusé des meurtres de huit hommes; nombre d’entre eux étaient portés disparus depuis des mois voire des années.

La communauté LGBTQ a accusé la police de ne pas avoir pris au sérieux ces disparitions dans le quartier gai, en plus d’avoir nié qu’un tueur en série puisse être à l’œuvre.

L'examen indépendant ne se limitera pas à ces disparitions, mais évaluera l'ensemble des pratiques de la police dans les cas de personnes disparues.

La juge Epstein se consacrera à cet examen après avoir pris sa retraite le 1er septembre.

Crimes et délits

Justice et faits divers