•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Hells Angel « Pit » Martin arrêté au Nouveau-Brunswick

Emery « Pit » Martin lors d'une arrestation précédente

Emery « Pit » Martin lors d'une arrestation précédente

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Emery Joseph Martin, surnommé « Pit Martin » et membre de longue date des Hells Angels, a été arrêté sur la Transcanadienne, près de Rivière-Verte, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick.

Emery Joseph Martin, de Sainte-Anne-de-Madawaska, a été arrêté lundi matin vers 9 h 30.

Emery "Pit" Martin est le premier membre des Hells Angels à être arrêté dans le cadre de l'enquête en cours sur le trafic de cocaïne dans la Péninsule acadienne et dans les comtés de Restigouche, Madawaska et Victoria, a déclaré la caporale Jullie Rogers-Marsh de la Gendarmerie royale canadienne (GRC) au Nouveau-Brunswick.

« Il s'agit d'une arrestation importante. »

— Une citation de  Jullie Rogers-Marsh, caporale de la GRC au Nouveau-Brunswick.

Les enquêteurs du Groupe fédéral des crimes graves et du crime organisé ont déterminé que la drogue entrant dans la province provenait des Hells Angels du Québec. Depuis le 25 avril 2018, 15 personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête.

Emery Joseph Martin, 57 ans, a comparu en cour provinciale à Bathurst, le jour même. Le Groupe fédéral des crimes graves et du crime organisé de la GRC au Nouveau-Brunswick porte plusieurs accusations contre lui :

  • Complot de trafic de cocaïne;
  • Trafic de cocaïne;
  • Complot en vue de posséder de la cocaïne dans le but d'en faire le trafic;
  • Possession de cocaïne dans le but d'en faire le trafic;
  • Complot en vue de recycler des produits de la criminalité;
  • Recyclage de produits de la criminalité;
  • Complot en vue de posséder des produits de la criminalité;
  • Possession de produits de la criminalité;
  • Perpétration d'une infraction au profit d'une organisation criminelle;
  • Charger une personne de perpétrer une infraction au profit d'une organisation criminelle.

Emery Joseph Martin comparaîtra en cour le 27 juin à 9 h 30.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !