•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Centre du patrimoine métis : vers une pelletée de terre cet été à Saint-Laurent

Véhicule B12 de Bombardier

Le véhicule B12 de Bombardier sera exposé dans le futur Centre du patrimoine métis de Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La construction du futur Centre du patrimoine métis de Saint-Laurent débutera cet été, affirment les autorités municipales.

Un texte d'Abdoulaye Cissoko

Les travaux de construction de la première phase du Centre du patrimoine métis devraient commencer en juillet ou en août, selon la préfète de Saint-Laurent, Sheryl Smith.

Cette première étape comprend la construction d'un bâtiment de 69 mètres carrés qui abritera des artéfacts et d'autres objets, dont la plupart proviennent d'un musée du Smithsonian Institute.

Un peu d'histoire

En 2004, le Smithsonian Institute inaugurait le National American Indian Museum à Washington. La communauté métisse de Saint-Laurent avait été sélectionnée pour être mise en valeur dans l’exposition portant sur les peuples autochtones d’Amérique du Nord. L’exposition est restée en place une dizaine d’années, à la suite de quoi les artéfacts ont été rapatriés dans la communauté métisse située sur les rives du lac Manitoba.

Parmi eux, le fameux véhicule B12 de Bombardier, associés à la pêche sur glace pratiquées par les Métis de Saint-Laurent.

Sheryl Smith, préfète de la municipalité rurale de Saint-Laurent, au ManitobaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sheryl Smith, préfète de la municipalité rurale de Saint-Laurent, espère que la construction de la première phase du projet de Centre du patrimoine métis commencera en juillet ou août prochain.

Photo : Radio-Canada

« Certains artéfacts sont stockés au bureau municipal et d'autres sont gardés dans des familles de Saint-Laurent », raconte Sheryl Smith.

Selon elle, la construction du Centre du patrimoine métis devrait coûter 1,9 million $, et 240 000 $ ont déjà été amassés.

La province et le gouvernement fédéral ont octroyé 160 000 $ et la Municipalité rurale de Saint-Laurent a fourni le reste.

Sheryl Smith ajoute que deux autres phases sont prévues pour compléter le centre. Les travaux pour ces phases seront entamés dès le financement sera en place.

« Tout dépendra du temps qu'il faudra pour trouver les fonds. Après, ça va aller vite », indique-t-elle.

L'ensemble du projet, dit-elle, pourrait être terminé d'ici cinq ans à huit ans.

Le Centre du patrimoine métis pourrait avoir des retombées économiques non négligeables pour la région de Saint-Laurent, qui bénéficie d'attraits touristiques à l'image de la fameuse pêche sur glace qu'on y pratique, indique la préfète.

Le projet devrait aussi contribuer au rayonnement de la culture métis.

« On espère pouvoir démontrer qu'il y a une communauté métisse vraiment engagée dans sa culture et sa tradition. Je pense vraiment que ce centre pourra sensibiliser les gens à l'apport des Métis au Manitoba et au Canada », souligne Sheryl Smith.

Jacinthe Lambert, membre du comité du Centre du patrimoine métis de Saint-Laurent.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jacinthe Lambert, membre du comité du Centre du patrimoine métis de Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada

Jacinthe Lambert, membre du comité du Centre du patrimoine métis, ajoute qu'il pourra jour un rôle important auprès des plus jeunes, d'autant plus que la culture métisse n'était pas vraiment été enseignée à l'école dans le passé.

De nos jours, dit-elle, les jeunes savent qu'ils sont Métis; ils parlent et comprennent un tout petit peu la langue. Le musée pourra approfondir ces éléments en offrant toutes sortes de programmes relatifs à la culture métisse.

« Il y aura des cours de langue, de danse et de musique pour apprendre la culture », note Jacinthe Lambert.

Saint-Laurent rêve de mettre ce projet sur pied depuis près 20 ans. Le Centre du patrimoine métis sera situé face au bureau municipal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !