•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise d’un incendie : l’église de Bas-Caraquet ravagée par les flammes

Le clocher de l'église de Bas-Caraquet s'effondre durant un incendie (images: Facebook/Samuel Lanteigne)
Radio-Canada

L'église de Bas-Caraquet, au Nouveau-Brunswick, a été détruite par un incendie que l'on croyait avoir éteint, mais qui a repris lundi matin.

Un texte de Pierre Philippe LeBlanc

L'église a été engouffrée par les flammes. Le toit et le clocher se sont effondrés. Il ne reste que les murs de pierre, lundi matin.

Plusieurs résidents ont assisté à la destruction de leur patrimoine, avec tristesse.

Le feu a presque entièrement consumé l’église. [...] Toute la structure a brûlé, déplore Gilbert Blanchard, président du comité des finances de l'église de Bas-Caraquet.

Le clocher est engouffré par les flammes« Quel spectacle horrible ce matin en me levant, je vois l’église brûler, tant de travail et de sacrifices. Que de peine! », a écrit Anne-Marie Jourdain sur Facebook en publiant cette photographie. Photo : Facebook/Anne-Marie Jourdain

Quand ils nous ont contacté vers 4 h 45, ce matin, quand je suis arrivé, les flammes sortaient de partout. C’était assez impressionnant la traînée d’étincelles, a ajouté M. Blanchard.

La résidence Aux douces marées, située près de l’église, a été évacuée parce que les vents emportaient la fumée dans cette direction.

L'incendie s'est déclaré à l'intérieur, dimanche matin, et les pompiers avaient réussi à le maitriser. Ils estimaient avoir sauvé le bâtiment, mais l'incendie n'avait pas dit son dernier mot.

Deux jets d'eau projetés sur les ruines de l'église. Les murs sont toujours debout, mais tout est détruit à l'intérieur.Les pompiers arrosent les ruines encore fumantes, lundi matin. Photo : Radio-Canada / René Landry

On croyait avoir maîtrisé l’incendie hier, mais c’est une église qui a été construite en 1904, alors c’est sûr que ça ne prend que quelques étincelles qui ont dormi, qui se sont réveillées au [petit] matin. Ça n’a pas pris de temps que c’est répandu à la toiture. C’est malheureux, explique Gilbert Blanchard.

Tout ce qu’on voit tout de suite, c’est la pierre. Il reste la pierre, la charpente de pierre, la pierre [pour laquelle] on a investi 800 000 $ dans les dernières années, indique Gilbert Blanchard.

Les ruines de l'église peu après le lever du soleilSeule la structure de pierre est encore debout, lundi matin. Photo : Radio-Canada / René Landry

La communauté a mené une vaste campagne de financement ces dernières années pour restaurer l'église, qui avait besoin d'importants travaux.

Il y a des gens qui ont travaillé toute leur vie , des générations entières qui ont travaillé sur cette église. Ça fait 120 ans que les gens travaillent sur cette église. Alors, c’est sûr que ça affecte toute notre communauté, tous les gens qui ont mis la main à la pâte pour faire survivre ce monument. C’est triste pour Bas-Caraquet, conclut Gilbert Blanchard.

église Saint-Paul de Bas-CaraquetLa communauté avait beaucoup investi pour restaurer l'église Saint-Paul (archives) Photo : Photo: Radio-Canada/René Landry

C'est une perte considérable pour toute l'Acadie, estime le sénateur René Cormier.

L'Acadie vient de perdre un monument historique important. Cette église de Bas-Caraquet est l'oeuvre du premier architecte acadien Nazaire Dugas. Un groupe de citoyennes et citoyens travaillait ardemment depuis plusieurs années pour en assurer la préservation. Nos pensées sont avec eux, affirme le sénateur Cormier dans une publication sur sa page Facebook.

Le passé récent mouvementé de l’église de Bas-Caraquet

  • Novembre 2013 : fermeture temporaire de l’église suivie de réparations d’urgence
  • Avril 2014 : les paroissiens dans une réunion publique votent pour la conservation de l’église
  • Mai 2014 : Bernard Landry, ancien premier ministre du Québec, appuie le comité de sauvegarde
  • Juin 2014 : le diocèse de Bathurst opte pour la construction d’une nouvelle église plus petite
  • Juin 2015 : le diocèse de Bathurst se ravise et approuve la restauration de l’église
  • Septembre 2015 : des spectacles sont annoncés dans le cadre d’une campagne de financement
  • Avril 2017 : installation sur le clocher de la croix restaurée

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers