•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les fermiers encouragés à reporter les récoltes pour protéger des oiseaux à l'Î.-P.-É.

Un goglu des prés
Un goglu des prés Photo: iStock
Radio-Canada

Les agriculteurs de l'Île-du-Prince-Édouard sont encouragés à reporter leurs récoltes pour protéger des oiseaux champêtres. Ils recevront 25$ par acres préservées.

Le gouvernement provincial a signé une telle entente avec l’organisme ALUS Canada (Alternative Land Use Services).

L’initiative vise à protéger l’habitat d’oiseaux des champs, comme le goglu des prés, une espèce menacée au Canada.

« Nous voyons plusieurs fermiers lever la main disant que ça ne leur dérange pas de retarder un peu les récoltes. Certains d'entre eux savent que le goglu des prés se trouve dans leurs champs et veulent faire la bonne chose », explique le coordinateur pour ALUS à l’Île-du-Prince-Édouard, Shawn Hill.

Beaucoup d’oiseaux champêtres font leurs nids au sol dans les champs en friche. Souvent, les petits sont trop jeunes pour s'enfuir et quitter le nid lorsque vient le temps des récoltes.

Avec les informations de CBC

Île-du-Prince-Édouard

Faune et flore