•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des manifestants réclament la réunification des familles aux États-Unis

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant les installations de l'immigration à Homestead, en Floride, où des enfants d'immigrants sont détenus.
Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant les installations de l'immigration à Homestead, en Floride, où des enfants d'immigrants sont détenus. Photo: Associated Press / Brynn Anderson
Associated Press

Des manifestants se sont rassemblés samedi dans plusieurs villes américaines pour protester contre la politique de séparation des enfants et des parents à la frontière.

De leurs côtés, des parlementaires démocrates disent douter des intentions de l'administration Trump de réunir les familles.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant les installations de l'immigration à Homestead, en Floride, où des enfants d'immigrants sont détenus.

À San Diego, des manifestations ont marché dans les rues de la ville portant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Libérez les enfants » ou « Gardez les familles unies ».

À l'extérieur d'un poste de la police des frontières, à McAllen, au Texas, des manifestants ont temporairement bloqué le passage à un autobus transportant des immigrants tout en scandant « Honte! Honte! » aux agents.

Ces manifestations surviennent quelques jours après que les autorités américaines eurent reculé sur cette mesure en raison du tollé général qu'elle avait soulevé.

Tolérance zéro

Au cours des semaines précédentes, plus de 2300 enfants ont été séparés de leurs parents à la suite de la mise en œuvre d'une politique de « tolérance zéro » en matière d'immigration illégale. La mesure a été annulée dans la confusion, des parents tentant de retrouver leurs enfants.

L'administration dit qu'elle demandera que les enfants et les parents restent détenus ensemble pendant la durée des poursuites judiciaires, ce qui a provoqué de nouvelles protestations.

D'autres manifestations sont prévues au cours du prochain week-end dans plusieurs États, du Connecticut à la Californie.

Un groupe de 25 élus démocrates ont visité un centre de détention à McAllen. Selon eux, aucun signe ne démontre clairement que le système fédéral tente de réunir les familles. Tous les détenus, même les enfants, reçoivent un numéro, qui peut être différent que celui que leur ont donné d'autres agences fédérales.

Ils ont dit avoir vu des enfants dormir derrière les barreaux, sur un plancher en ciment, sous des couvertures de mylar.

« Il y a des milliers d'enfants ici qui sont séparés de leurs parents. Il n'y a aucun système cohérent pour tenter de régler la situation », a décrit le représentant Joe Courtney.

Politique américaine

International