•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement de pétrole brut après le déraillement d'un train albertain en Iowa

Vue aérienne d'une trentaine de wagons-citernes qui sont empilés sur une voie ferrée inondée.
Vendredi, ce train transportant du pétrole brut en provenance de l'Alberta a déraillé à environ 2 km au sud de Doon en Iowa. Photo: Associated Press / Sioux County Sheriff's Office
Radio-Canada

Vendredi, un train de marchandises albertain composé de wagons-citernes transportant du pétrole a déraillé dans le nord-ouest de l'Iowa, déversant une partie de sa cargaison qui pourrait avoir contaminé l'eau potable des communautés environnantes.

Le pétrole s'est retrouvé dans les eaux de la rivière Little Rock, car cette dernière est sortie de son lit pour inonder la zone entourant la voie de chemin de fer.

Personne n'a été blessé quand les 33 wagons-citernes ont déraillé vers 16 h 30, selon Andy Williams, un porte-parole de la compagnie américaine de chemin de fer BNSF.

Des experts des matières dangereuses et de l'environnement sont arrivés sur place en quelques heures pour entamer le nettoyage du lieu de l'accident, selon M. Williams. Entre 30 et 40 semi-remorques transportant de l'équipement de nettoyage y sont parvenues vendredi après-midi.

Des mesures ont été déployées pour retenir et nettoyer le pétrole qui avait déjà fait son chemin jusqu'à Rock Valley par la rivière.

M. Williams n'a pas pu préciser la quantité de pétrole qui s'était échappé, le nombre de wagons-citernes endommagés, ni la destination du train de marchandises.

Quatre maisons voisines du lieu du déraillement ont été évacuées.

L'inondation de la voie ferrée serait en partie responsable du déraillement, selon des représentants des services d'urgence qui se sont rendus sur les lieux, mais qui n'ont pu préciser comment l'eau avait fait son travail.

L'eau potable de Doon et des communautés environnantes ne semble pas avoir été contaminée, a soutenu Steward Vander Stoep, le shérif du compté de Lyon.

La nouvelle du déversement a toutefois été suffisante pour que les représentants de Rock Valley, une petite communauté située à environ 8 km au sud-est de l'accident, décident de fermer les puits d'eau potable municipaux. Ils ont également l'intention de vider l'eau de leur château d'eau, selon le porte-parole de la municipalité Travis Olson. Entre-temps, la ville s'approvisionne en eau d'un système d'aqueducs voisin qui n'est pas menacé par le déversement.

Travis Olson ajoute que la communauté de 3400 résidents continuera de s'y approvisionner en eau tant que le département des Ressources de l'Iowa ne leur aura pas confirmé la salubrité de leur source d'eau potable habituelle.

Avec les informations de Associated Press

Alberta

Pollution