•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les aspirants à l’immigration pourront découvrir virtuellement le Nord de l’Ontario

Un homme qui regarde un globe terrestre.

Une nouvelle série de conférences en ligne permettra aux étrangers voulant immigrer au Canada de découvrir le Nord de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Radio-Canada

De nouvelles conférences en ligne donneront bientôt l'occasion aux étrangers comptant immigrer au Canada de découvrir le Nord de l'Ontario.

Le projet est une initiative d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) et des Réseaux de l’immigration francophone.

Le coordonnateur du Réseau de soutien à l’immigration francophone du Nord de l’Ontario, Christian Howald, estime que les conférences offriront un rayonnement international à la région, dont les immigrants ne savent souvent pas grand-chose.

Ce qui est dommage, c’est que la majorité des gens de l’étranger connaissent le Canada comme Montréal, Toronto et Vancouver. L’immigration se fait naturellement dans les grands centres, mais si nous avons la chance de nous valoriser, les gens vont aussi savoir que l’on existe.

Christian Howald, coordonnateur du Réseau de soutien à l’immigration francophone du Nord de l'Ontario
Photo d'un homme en complet portant une cravate avec des drapeaux franco-ontariens devant le tableau d'affichage des arrivées à l'aéroportAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Christian Howald du Réseau de soutien à l'immigration francophone du Nord de l'Ontario

Photo : Radio-Canada

Il estime que la région aura besoin de 50 000 nouveaux immigrants dans les deux prochaines décennies pour maintenir son activité économique et que le coût de la vie et la vitalité culturelle pourraient attirer davantage de francophones dans le Nord de l’Ontario.

La Société économique de l’Ontario (SEO) est responsable des conférences, qui seront axées entre autres sur les systèmes de santé et d’éducation, les possibilités d’emploi et la vie communautaire.

Le directeur employabilité et immigration de la SEO, Guy Lucas, trouve qu’il est « facile de trouver chaussure à son pied » dans le Nord de l’Ontario. S’il reconnaît le manque d'infrastructures dans certains coins, il croit que la géographie constitue toutefois un atout de taille pour la région.

Les gens viennent aussi pour découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture et de grands espaces. Cela pourrait être très attrayant pour les gens qui veulent sortir du métro-boulot-dodo.

Guy Lucas, directeur employabilité et immigration de la Société économique de l’Ontario

Des conférences similaires ont déjà eu lieu pour l’est de la province et elles suscitent beaucoup d’intérêt, selon M. Lucas.

La première conférence portant sur le Nord de l’Ontario aura lieu le 27 juin.

Nord de l'Ontario

Francophonie