•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les quatre candidats s'expriment

Les quatre candidats de gauche à droite Le libéral Dougald Lamont, le conservateur Mamadou Ka, la néo-démocrate Blandine Tona  et la candidate du Parti vert Françoise Therrien Vrignon.

Les quatre candidats à l'élection partielle de Saint-Boniface, de gauche à droite : le libéral Dougald Lamont, le conservateur Mamadou Ka, la néo-démocrate Blandine Tona et la candidate du Parti vert Françoise Therrien Vrignon.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Qui sont les quatre candidats dans Saint-Boniface et qu'est-ce qui les motivent? Alors que les électeurs de la circonscription provinciale sont appelés aux urnes le 17 juillet, Radio-Canada s'est entretenu avec les candidats du Nouveau Parti démocratique, du Parti libéral, du Parti progressiste-conservateur et du Parti vert.

Le 26 juin, les candidats et candidates participeront également au forum Pizza et Politique organisé par Radio-Canada.

Dès midi trente, ce forum animé par Geneviève Murchison permettra aux candidats de s’exprimer sur une variété de sujets et de répondre, entre autres, à des questions et préoccupations venues du public. Le forum sera diffusé sur facebook et sur la page Internet d’Ici Manitoba.

Blandine Tona veut être une voix pour la communauté

Une femme parle à une personne hors champ dans une galerie d'art au Centre culturel franco-manitobain.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Blandine Tona a annoncé qu'elle briguait l'investiture comme candidat du NPD dans la circonscription de Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada

La candidate du Nouveau Parti démocratique (NDP) à l'élection partielle de Saint-Boniface, Blandine Tona, dit vouloir être une voix pour la communauté. Elle souhaite maintenir la circonscription dans le giron du NPD en succédant à Greg Selinger.La candidate du Nouveau Parti démocratique (NDP) à l'élection partielle de Saint-Boniface, Blandine Tona, dit vouloir être une voix pour la communauté. Elle souhaite maintenir la circonscription dans le giron du NPD en succédant à Greg Selinger.
Cliquez ici pour lire la suite


Mamadou Ka dit avoir « la passion du peuple »

Mamadou Ka dans une salle, devant une bannière bleue du parti qui dit « PC Team ».Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mamadou Ka est le candidat du Parti progressiste-conservateur du Manitoba dans Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada / Bert Savard

Le candidat du Parti progressiste conservateur du Manitoba, Mamadou Ka, explique que c'est la passion du peuple qui le pousse à se présenter à l'élection partielle de Saint-Boniface. C'est la deuxième fois qu'il tente d'enlever la circonscription depuis 2016.
Cliquez ici pour lire la suite


Dougald Lamont souhaite faire entendre sa voix pour les résidents de Saint-Boniface

Un porte une veste, une chemise et des lunettes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dougald Lamont est le chef du Parti libéral du Manitoba.

Photo : Radio-Canada

Le chef du Parti libéral du Manitoba, Dougald Lamont, estime être le seul des quatre candidats aux élections partielles de Saint-Boniface cet été à offrir une voix forte à l'Assemblée législative pour les résidents de la circonscription.
Cliquez ici pour lire la suite


Françoise Therrien Vrignon veut être l'option du changement pour Saint-Boniface

Une femme devant un micro dans un studio radio.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La nouvelle candidate du Parti vert du Manitoba Françoise Therrien Vrignon était de passage au micro de Louis-Philippe Leblanc pour expliquer les raisons qui l'ont poussé à se lancer en politique.

Photo : Radio-Canada / Daniel Gervais

La candidate du Parti vert du Manitoba aux élections partielles de Saint-Boniface, Françoise Therrien Vrignon, s'identifie comme « l'option du changement » pour les résidents de la circonscription laissée vacante par la démission de l'ancien chef du Nouveau Parti démocratique, Greg Selinger, en mars.
Cliquez ici pour lire la suite


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique