•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'une des plus importantes saisies d’armes de l’histoire de Toronto

Photo de pistolets noirs disposés sur des tables

Certains des pistolets saisis par la police

Photo : Radio-Canada / Marie-Michelle Lauzon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Police de Toronto a saisi 78 armes à feu, dont 60 pistolets dans un même lieu, dans le cadre d'une série de perquisitions, jeudi, contre un gang de rue appelé Five Point Generalz.

Il s’agit de la plus importante saisie d’armes de poing dans un même lieu de l’histoire de la Ville Reine, selon la police.

Photo d'un homme portant un complet gris au micro
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le détective Don Belanger de la police de Toronto

Photo : Radio-Canada

Les enquêteurs affirment que la plupart de ces armes avaient été importées illégalement de Floride.

« Ces armes sont achetées généralement au prix de 500 $ chacune en Floride et sont revendues pour environ 4000 $ dans la rue à Toronto. »

— Une citation de  Don Belanger, détective de la Police de Toronto

Selon le détective Belanger, le gang Five Point Generalz est lié à des fusillades, le trafic d’armes et de drogues, notamment.

Arrestations

Photo d'un homme, les mains menottées derrière le dos, qui est amené par deux policiers vers une autopatrouille.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un homme arrêté par la police, jeudi matin.

Photo : CBC/Tony Smyth

Par ailleurs, comme l’avait annoncé jeudi le chef de police Mark Saunders, plus de 70 individus ont été arrêtés dans le cadre de l’opération « Patton ».

Le détective Belanger affirme que la police a appréhendé les têtes dirigeantes du gang Five Point Generalz. Il ne s’agit pas de jeunes exploités par un gang, dit-il, mais des criminels organisés.

Au total, 1000 chefs d’accusation ont été déposés, notamment de trafic d’armes et de drogues et d'avoir déchargé une arme à feu avec une intention particulière.

Photo de sachets de plastique contenant différentes drogues
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des stupéfiants saisis par la police

Photo : Radio-Canada / Marie-Michelle Lauzon

Des stupéfiants, y compris de la cocaïne et du fentanyl, d’une valeur de 1,2 million de dollars sur le marché noir ont aussi été saisis par la police.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !