•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • La bonne fortune de Bill Gates

    Scully rencontre, 15 mai 1993
    Radio-Canada

    Il y a 10 ans, Bill Gates quittait la direction de Microsoft pour se consacrer à la philanthropie. De nos archives, portrait de cette figure de proue de l'informatique dans les années 90.

    En 1993, Bill Gates devient l'homme le plus riche d'Amérique grâce à Microsoft. L’entreprise informatique a lancé les logiciels Windows et MSDOS, qui se sont imposés comme les standards du marché.

    À l'émission Scully rencontre du 15 mai 1993, l'animateur Robert Guy Scully s'entretient avec l’homme d’affaires de 37 ans qui a le « charme un peu abstrait du mathématicien ».

    Bill Gates présente sa vision de l’informatique et des affaires. La recette du succès selon lui : engager des gens qualifiés et créer de bons produits.

    Il défend que la réussite d’un logiciel découle à 90 % de la satisfaction de l’utilisateur qui en fera par la suite la promotion à ses amis.

    Bill Gates n’apprécie pas l’étiquette de milliardaire. Il dit ne pas avoir le temps de dépenser son argent. « Ma vie, c’est mon travail », affirme-t-il.

    Son mantra pour les prochaines années : « L’information au bout des doigts ».

    Le 29 décembre 1995, le Téléjournal dresse un portrait de Bill Gates, « la personnalité la plus en vue de l’année ».

    En 1995, Bill Gates a lancé un nouveau système d’exploitation, Windows 95 et un livre, La route du futur. Il multiplie les apparitions publiques. « I will not run next year for president », s’amuse-t-il à dire.

    La journaliste Julie Miville-Dechêne le décrit comme une véritable star médiatique qui fait même l’objet d’un culte. C’est aussi un homme d’affaires critiqué, accusé d’être à la tête d’une entreprise monopolistique.

    À propos de la menace que représente Internet, Bill Gates affirme qu’il adaptera ses produits.

    Dans sa mire : un portefeuille électronique qui réunirait tous les modes de paiement… et des cartes géolocalisées!

    La Fondation Bill et Melinda Gates

    Au tournant des années 2000, Bill Gates se lance plutôt dans une nouvelle mission : la philanthropie. Il s’engage avec sa femme Melinda Gates dans une œuvre caritative afin d’encourager les innovations en matière de santé et d’éducation.

    La Fondation Bill et Melinda Gates devient l’organisation philanthropique la plus importante du monde et est dotée d'un fonds de 30 milliards de dollars, issu de la fortune du couple.

    Ce reportage du Téléjournal Montréal du 26 juin 2006 présente l’œuvre philanthropique des Gates.

    De Washington, la journaliste Joyce Napier rapporte aussi une nouvelle de taille. Le milliardaire Warren Buffett a annoncé un immense don financier à la fondation. « Les fortunes que nous accumulons doivent revenir à la société », affirment en cœur les deux hommes les plus riches du monde.

    Deux ans plus tard, le 27 juin 2008, Gates quitte la direction de Microsoft pour se consacrer à son rôle de philanthrope.

    De quoi inspirer le propriétaire d’Amazon, Jeff Bezos, qui a détrôné Bill Gates comme l’homme le plus riche du monde en 2017.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Techno