•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Redonner les noms micmacs à la Gaspésie

Panneau à l'entrée de la municipalité de Ristigouche-Sud-Est

Panneau à l'entrée de la municipalité de Ristigouche-Sud-Est

Photo : Radio-Canada / Geneviève Génier-Carrier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une vaste initiative de réappropriation des noms micmacs, aux lieux qui ont été francisés ou anglicisés, arrive à son terme sur le territoire gaspésien.

D’après une entrevue réalisée par Maude Rivard à l’émission Au coeur du monde

Cette initiative a été lancée par les trois communautés micmaques de la Gaspésie.

Au total, 800 noms ont été répertoriés par le Secrétariat Mi'gmawei Mawiomi.

Plusieurs chercheurs et des linguistes micmacs en ont retrouvé 800, ici et là. Il y en a beaucoup.

Une citation de : Donald Jeannotte Anglehart, coordonnateur de l'événement

Un travail de recherche a débuté au début des années 2000, à la suite duquel les aînés des trois communautés ont été consultés pour corroborer toutes les données recueillies par les chercheurs.

« Les chefs ont mandaté le Mi'gmawei Mawiomi de justement remettre des affiches aux endroits [que] ces noms-là [désignaient] », explique Donald Jeannotte.

Trois lieux ont été dévoilés jeudi à l'occasion de la Journée nationale des peuples autochtones : à la pointe Duthie, à New Richmond; à l'anse de l'Étang, près de Saint-Yvon (Cloridorme); et à Ristigouche-Partie-Sud-Est.

Pour M. Jeannotte, il s'agissait d'abord « de choisir un endroit qui était joli et accessible ».

Le coordonnateur de l'événement affirme qu'il s'agit d'un attrait touristique important pour les régions qui vont accueillir ces panneaux avec les noms. « Il y a des municipalités qui nous ont approchés pour dire : "Quand allez-vous venir dans ma ville?" » précise-t-il.

Un autre endroit sera dévoilé le 24 juin, à Carleton-sur-Mer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !