•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta fait rêver les entrepreneurs solaires

Un panneau solaire

Les membres de l’industrie solaire sont réunis à Calgary pour le congrès Solar Canada 2018.

Photo : CBC/Tom Steepe

Radio-Canada

L'industrie de l'énergie solaire se tourne vers l'Alberta après la décision du nouveau gouvernement conservateur de Doug Ford en Ontario d'annuler des programmes destinés aux énergies vertes.

Les membres de l’industrie solaire sont réunis à Calgary pour le congrès Solar Canada 2018. C’est la première fois en 20 ans que l’événement se déroule à l’extérieur de l’Ontario, signe du changement de culture en Alberta, qui a annoncé son intention de renoncer au charbon et s’est engagée à tirer 30 % de son énergie de sources renouvelables d’ici 2030.

« Je crois que l'Alberta va être le prochain endroit d’intérêt », dit Ed Knaggs, le vice-président de HES PVKnaggs, qui vend des panneaux solaires.

Surtout qu’en Ontario, Doug Ford a choisi d’éliminer le Fonds pour un Ontario vert, qui offre des incitatifs comme des rabais pour les panneaux solaires à ceux qui cherchent à rendre leur maison plus écoénergétique.

« [Les entrepreneurs] vont devoir bouger, même s’ils sont établis en Ontario et voulaient y poursuivre leur croissance. Ils vont devoir déménager », ajoute Ed Knaggs.

Todd Marron, directeur des ventes nord-américaines de SolarWall, basé à Toronto, renchérit : « Il y a eu une tonne d'investissements en Ontario, mais là le marché est en Alberta ou en Californie, où c’est sécuritaire. »

Pourtant, tous ne sont pas convaincus. Martin Pochtaruk, le président de Heliene Inc., basé à Sault-Sainte-Marie, admet que les changements apportés par Doug Ford sont dévastateurs pour son industrie, mais il doute qu’il y ait un exode de l’Ontario vers l’Alberta. « Est-ce qu’il y aura plus de projets à l’avenir en Alberta? Espérons-le, mais ils ne feront pas vivre les joueurs qui ont besoin de contrats maintenant », dit-il.

La ministre des Infrastructures, Sandra Jansen, a profité de la conférence pour annoncer que l’Alberta prépare un appel d’offres destiné aux fournisseurs d’énergie solaire. L’appel d’offres doit être lancé en août.

Alberta

Énergies renouvelables