•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des délais d'attente excessifs en santé mentale pour les enfants

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord à Baie-Comeau
Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord Photo: Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

Un psychiatre dépanneur de Sept-Îles, Stéphane Kunicki, lance un cri d'alarme concernant les délais d'attente en santé mentale pour les enfants. Il dénonce que des enfants atteints du trouble déficitaire de l'attention peuvent attendre jusqu'à 4 ans avant d'obtenir une consultation.

Un texte de Émile Duchesne

Stéphane Kunicki, qui se spécialise dans le traitement de cas de TDAH, est le seul psychiatre à traiter de nouveaux patients de moins de 16 ans dans l'est de la Côte-Nord. 80 enfants attendent pour le rencontrer.

Les patients atteints de trouble déficitaire de l'attention sont considérés comme des cas moins urgents et se retrouvent souvent au bas de la liste d'attente. Selon le docteur Kunicki, cette situation met beaucoup de pression sur les professionnels de la santé.

Sans aucune intervention, ce qu'on connaît du pronostic du TDAH, c'est que ça a des impacts très significatifs sur leur estime. Ça va avoir des répercussions sur comment elle se perçoit et ça va avoir des impacts sur comment elle va vivre sa vie plus tard.

Stéphane Kunicki, psychiatre dépanneur de Sept-Îles
Stéphane Kunicki est psychiatre dépanneur sur la Côte-Nord depuis 15 ans.Stéphane Kunicki est psychiatre dépanneur sur la Côte-Nord depuis 15 ans. Photo : Radio-Canada / Katy Larouche

Certains parents décident d'aller consulter à l'extérieur de la région. C'est le cas de Nadine Laforge qui est mère d'un enfant atteint de TDAH. Elle voulait que son fils puisse obtenir de l'aide avant qu'il ne commence l'école. En raison des délais d'attente, elle a choisi de se rendre dans une clinique privée pour obtenir un diagnostic rapidement.

Ça a pris comme deux semaines et j'étais à Québec avec mon garçon et c'est les frais d'essence, les frais d'hôtel parce que c'est sur deux jours, les frais de rendez-vous parce que c'est à peu près mille dollars, c'est dispendieux.

Nadine Laforge, mère d'un enfant atteint de TDAH
Nadine Laforge est mère d'un enfant atteint de TDAHNadine Laforge est mère d'un enfant atteint de TDAH Photo : Radio-Canada / Katy Larouche

Le Centre de santé de la Côte-Nord affirme qu'il est conscient du problème et qu'il cherche à conclure des ententes avec d'autres régions pour répondre à cette pénurie de pédopsychiatres.

Avec les informations de Katy Larouche

Côte-Nord

Santé physique et mentale