•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réseau structurant : l'emplacement du pôle d'échanges D'Estimauville choisi

Le bâtiment acheté par le RTC où sera construit le pôle d'échanges.

Le bâtiment acheté par le RTC où sera construit le pôle d'échanges.

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Radio-Canada

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) a choisi l'emplacement de son futur pôle d'échanges D'Estimauville. Il sera situé sur le terrain voisin de l'actuel Parc-O-Bus du boulevard Sainte-Anne.

Un texte de Maxime Corneau

Le pôle d'échanges accueillera les trambus et les autobus en plus d’intégrer certains services. Il fera partie des quatre pôles majeurs de correspondances dispersés sur le territoire de la ville.

« Ce qu’on veut faire avec ces lieux-là, c’est que les gens arrivent et puissent avoir accès à des services de proximité comme des dépanneurs et des garderies », explique Rémy Normand, le président du Réseau de transport de la Capitale.

Le bâtiment et le terrain situés sur le boulevard Monseigneur-Gauthier ont été acquis l'an dernier au coût de 1,35 million de dollars, avant même la présentation officielle du réseau de transport structurant.

L’entrepôt est présentement utilisé à des fins administratives par le RTC. L’actuel Parc-O-Bus D'Estimauville disparaîtra pour laisser place au nouveau pôle d’échanges.

Le Parc-O-Bus actuel laissera la place au pôle d'échanges. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Parc-O-Bus actuel laissera la place au pôle d'échanges.

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

De nouveaux stationnements incitatifs seront mis à la disposition des automobilistes dès le lancement du chantier. M. Normand promet que les utilisateurs ne seront pas pénalisés.

Le pôle D'Estimauville sera l’un des principaux lieux de convergence du réseau de transport structurant annoncé en mars dernier par le maire Labeaume. La construction du réseau est estimée à 3 milliards de dollars et celui-ci comprendra notamment une ligne de tramway de 23 kilomètres.

Plan du réseau structurant de transport en communAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plan du réseau structurant de transport en commun

Photo : Ville de Québec

Le coût de la construction du pôle D’Estimauville n’est pas encore connu, tout comme l’échéancier. « Il faut avoir les pôles d’échanges avant le tramway et les trambus », s’est contenté de dire Rémy Normand.

La mise en service complète du tramway est prévue pour 2026.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Transport en commun