•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le yoga, une discipline indienne devenue patrimoine mondial

Des femmes indiennes pratiquent le yoga en tenue traditionnelle.

Un groupe de femmes pratique le yoga en Inde.

Photo : AFP/Getty Images / NARINDER NANU

Agence France-Presse

Le yoga est une discipline indienne traditionnelle, à la fois spirituelle et corporelle, aujourd'hui pratiquée dans le monde entier et inscrite depuis 2016 au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Le mot « yoga » vient d'une racine sanskrite qui signifie « atteler ensemble, joindre, unir », ce qui, selon l'historien Bernard Sergent, illustre bien l'idée qui sous-tend la discipline, soit « unir en un même attelage » l'intellect de celui qui le pratique à « l'âme universelle » du monde.

La notion de yoga apparaît dans des textes très anciens comme la Bhagavad-Gîtâ, texte fondamental de l'hindouisme, écrit entre le 5e siècle et le 2e siècle avant Jésus Christ.

Du yoga classique au yoga érotique

La spécialiste de l'Inde Tara Michaël estime que le yoga est la clef de voûte de l'hindouisme. « [Son fondement tient en la] prise de conscience du caractère insatisfaisant de la condition humaine », explique l'auteure dans son livre Yoga. La discipline apparaît comme un moyen de transcender la souffrance.

Toutefois, selon le philosophe et romancier roumain Mircea Eliade dans son essai Techniques du yoga, ce terme est « équivoque », car coexistent plusieurs yogas : « classique », « populaire », « ascétique » et même « érotique ».

Pour les dictionnaires modernes occidentaux, le yoga est une « discipline spirituelle et corporelle [visant à] libérer l'esprit des contraintes du corps par la maîtrise de son mouvement, de son rythme et du souffle ».

« [Aujourd'hui, le yoga] de consommation courante [...] n'est rien d'autre qu'une gymnastique de bonne santé », résume l'indianiste Tara Michaël.

[Quiconque est] doué de souplesse physique, d'énergie et d'un peu de bagou peut s'improviser en six mois professeur de yoga.

Tara Michaël, indianiste

Rationaliser le yoga pour le populariser

Le yoga commence à se faire connaître en Occident à la fin du 19e siècle. À cette même époque, la discipline connaît un profond renouveau en Inde sous l'impulsion du maître de l'hindouisme moderne Swami Vivekananda (1863-1902). Ce moine philosophe insiste sur le côté rationnel et scientifique du yoga pour en faire une discipline assimilable par l'Occident. Son livre Raja yoga pose les bases d'un yoga moderne et international.

Dans la première moitié du 20e siècle, des ouvrages occidentaux se mettent à recenser et détailler les postures du yoga, les asanas.

Contrairement aux idées reçues, l'importance donnée aux postures et aux enchaînements, comme la célèbre salutation au soleil, ne date pas d'il y a plusieurs millénaires. Comme l'explique la spécialiste indienne Sita Reddy dans l'ouvrage collectif Yoga, l'art de la transformation, il s'agit d'un « développement récent ».

Des centaines de millions d'adeptes

Dans les années 60 et 70, la fascination d'icônes de la contre-culture pour la métaphysique indienne, illustrée par la relation des Beatles avec le gourou indien Maharishi Mahesh, popularise le yoga comme pratique spirituelle.

Selon le chercheur britannique Mark Singleton, les années 80 et 90 voient l'émergence d'une pratique plus profane alors que le yoga postural basé sur des méthodes athlétiques et dynamiques tend à s'imposer en Occident.

Aujourd'hui, il est difficile de recenser avec fiabilité le nombre de personnes pratiquant le yoga à travers le monde, plusieurs dizaines de millions assurément, certains avancent des chiffres de 200 à 300 millions de personnes.

Alors que des études montrent ses bienfaits contre l'anxiété, la dépression et les troubles du sommeil – il serait plus efficace qu'une simple activité physique, mais moins qu'une psychothérapie –, le yoga a été inscrit, en décembre 2016, au patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO.

Depuis son accession au pouvoir en 2014, le premier ministre indien Narendra Modi a fait du yoga un instrument de rayonnement de l'Inde dans le monde. Il est à l'origine d'une résolution de l'ONU qui, depuis 2015, fait du 21 juin la Journée internationale du yoga.

Sports et loisirs

Art de vivre