•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est la fin du secondaire pour les finissants

Le parc Victoria de Moncton avec quelques centaines de personnes.

Quelques centaines de personnes étaient regroupées au parc Victoria de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Radio-Canada

Fini l'école secondaire! Pour l'occasion, quelques centaines de personnes se sont réunies au parc Victoria de Moncton pour accompagner les finissants de l'école l'Odyssée juste avant la tenue de leur bal, la « prom ».

Un texte d'Alix Villeneuve

La fébrilité était apparente sur plusieurs visages à cet avant-bal. Au grand bonheur de tous, l'après-midi était particulièrement chaud et ensoleillé.

Six amies regardent une caméra pour prendre une photo. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

C'est l'occasion pour de nombreux groupe d'amis de poser ensemble pour prendre des photos.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Pour plusieurs jeunes adultes, clore le passage au secondaire avait quelque chose de surréaliste.

Ça fait depuis la 7e année que j’ai hâte à la prom, maintenant que ça arrive, c’est comme si c’était irréel, raconte Maryse Gagnon, une finissante.

Le temps passe tellement vite. Tout à coup c’est la journée de prom et je suis maintenant adulte, ajoute pour sa part Johan Kjolbro, un autre finissant.

Deux finissantes et deux finissants discutent sous le soleil. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plusieurs groupes d'amis échangeaient entre eux avant la tenue du bal en soirée.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Ce rite de passage marque aussi la fin d’une époque riche en souvenirs.

Je faisais partie de l’équipe de football, c’est sûr que ça va me manquer, ajoute pour sa part Kyle Fernandes, un jeune qui souhaite maintenant devenir copilote dans l’aviation.

Après avoir gradué tu es tellement occupé, il va y avoir moins d’occasions de retrouver mes best chums, souligne pour sa part Marie-France, une autre finissante.

Trois jeunes hommes regardent une caméra pour se prendre en photo. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La météo était magnifique pour tenir un tel événement dans le parc Victoria.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

La réunion dans le parc Victoria pour discuter et prendre des photos avec la famille et les amis est devenue une tradition.

Une première pour des Européens d’origine

Pour certains jeunes originaires de l'Europe, vivre un bal des finissants est particulièrement excitant. Il s'agit d'une tradition qui n'est pas pratiquée dans leur pays d'origine.

C’est incroyable, c’est super festif, tout le monde est bien habillé, il fait beau, on passe un super beau moment, raconte Temesgen Clark, un finissant d'origine française.

Un finissant et sa mère regardent des photos sur un appareil.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les parents étaient nombreux pour accompagner leurs jeunes.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Ce n’est pas fêté en France, nous c’est vraiment incroyable, c’est unique, c’est la première fois, raconte sa mère Véronique Clark, venue l’accompagner.

Fierté parentale

Les parents ne sont pas en reste pour autant. Pour plusieurs, voir leurs filles ou leur fils terminer les études secondaires était un moment de grande fierté.

Quelque part, on se dit qu’on a atteint un peu notre objectif, parce que l’on voit qu’ils sont devenus autonomes, qu’ils savent se gérer, qu’ils ont leur propre cercle d’amis, affirme Johan Libert, père d’un jeune finissant.

Une quinzaine de jeunes prennent une photo de groupe. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plusieurs jeunes en ont profité pour prendre des photos de groupe.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

La soirée risque de durer aussi pour plusieurs d’entre eux. Certains se sont offerts pour faire le taxi et ramener de façon sécuritaire les jeunes chez eux une fois qu’il auront terminé leurs festivités d’après-bal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Société