•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sérénité de Matagami - Timmins - Rouyn chantée

L'auteur-compositeur-interprète, Noé Talbot.
L'auteur-compositeur-interprète, Noé Talbot. Photo: gracieuseté Slam Disques

Noé Talbot déclare son amour pour le nord bien plus au nord que le nord avec sa chanson Matagami - Timmins - Rouyn.

Bien que ces trois villes du Québec et de l’Ontario soient mises de l’avant, le morceau a été écrit à Ville-Marie, dit amusé cet auteur-compositeur-interprète originaire de Chambly près de Montréal.

Un texte de Sophie Houle-Drapeau

Le texte réfère au sentiment de calme et de paix intérieure qu’il ressent lorsqu’il traverse ou s’arrête dans la région.

À chaque fois que j’y retourne, j’ai ce sentiment qu’il y a quelque chose de paisible et d‘honnête chez les gens.

Noé Talbot, auteur-compositeur-interprète

Le titre se trouve sur son plus récent album Laisser le poste ouvert paru la semaine dernière. Benjamin Piette, de son vrai nom, apprécie aussi la vitalité de la scène punk rock dans le nord des deux provinces.

J’aime l’atmosphère, j’aime les gens, j’aime la scène culturelle. Je trouve que les gens sont beaucoup plus intéressés à la culture et moins blasés que les gens dans les grandes villes.

Noé Talbot, auteur-compositeur-interprète

« Je retournerai l’hiver prochain, Timmins et à Rouyn », Noé Talbot ne ment pas avec le début de son refrain. Il prévoit visiter la ville au coeur d’or au début de l’année 2019. L’homme de 28 ans s’est déjà produit à quelques reprises sur les scènes du nord de l’Ontario notamment à Timmins, à Sudbury et à Thunder Bay.

Celui qui a « soif d’espérance, d’impossible » et « de poésie jamais achevée » est aussi enseignant de français au secondaire. Il se dit privilégié de pouvoir partager son amour pour les mots et la chanson engagée avec les jeunes.

Musique

Arts