•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des rumeurs de trésors entraînent des tentatives d’entrées par effraction

Des billets de 1 $ et de 2 $ en provenance de Fidji.
Un homme affirme avoir trouvé ces billets de banque dans les décombres Photo: CBC / Raffery Baker

Des résidents du quartier Strathcona, à Vancouver, rapportent avoir été victimes de vols ou de tentatives de vols après un incendie qui a détruit deux demeures de la rue Prior, le 31 mai.

Cette augmentation de l'activité criminelle dans le secteur serait liée à des rumeurs voulant qu'un trésor se cache dans les décombres de ces maisons.

« J’ai entendu qu’il y a de l’argent, de l’or, des bijoux », raconte un homme à sa sortie d’une des résidences réduites en cendres. Il transporte un sac couvert de suie, mais soutient qu’il ne contient aucun objet de valeur.

Il sort tout de même trois billets de 1 $ et de 2 $ des îles Fidji datant de plusieurs dizaines d’années, qu’il dit avoir trouvés sur les propriétés.

« Il y a beaucoup de vieux billets de banque, de très vieux billets de banque », affirme-t-il.

Une homme fouille dans une pile de décombres. Un homme fouille dans les débris d'une des maisons détruites dans l'incendie de la rue Prior, le 31 mai. Photo : CBC / Raffery Baker

Une augmentation de l’activité criminelle

D’après les habitants du voisinage, les pilleurs sont nombreux dans le secteur depuis l’incendie du 31 mai, et ils ne s’en tiennent pas aux maisons détruites par les flammes.

« Je pense que la rumeur circule dans les environs qu’il y a de bonnes affaires à faire ici », dit Kathleen Stormont, qui vit quelques maisons plus loin. « Ils ont vidé et volé notre bac de recyclage. J’imagine que c’était dans le but de venir ici [dans les maisons détruites] et de le remplir avec ce qu’ils y trouvent. »

Diane MacDonald, qui habite à deux portes des résidences touchées par l’incendie, soutient qu’elle a dû faire face à plusieurs tentatives d’entrée par effraction.

Ils ont testé les portes du rez-de-chaussée de notre maison. Nous sommes au deuxième. J’ai surpris quelqu’un en train de grimper sur mon balcon pour entrer. C’est un problème constant.

Diane MacDonald, résidente d'une maison du secteur

Des voleurs ont dérobé la poubelle de Diane MacDonald et un pot qu’elle utilise pour arroser ses plantes.

Un autre résident du coin, Ryan Hong, explique que quelqu’un est entré dans son auto depuis l’incendie et s’est emparé de son portefeuille. Des pots de fleurs ont également disparu de sa cour.

La police de Vancouver confirme avoir constaté une augmentation des appels en provenance du quartier.

Avec les informations de Rafferty Baker

Colombie-Britannique et Yukon

Crimes et délits