•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Événemanquer (peur d’)

Désigne la peur de manquer un événement, de ne pas prendre part à une activité où tout le monde sera.

Désigne la peur de manquer un événement, de ne pas prendre part à une activité où tout le monde sera.

Photo : Radio-Canada / Sophie Leclerc

Radio-Canada

Traduction maison de l'expression anglophone « fear of missing out » (FOMO). Désigne la peur de manquer un événement, de ne pas prendre part à une activité où tout le monde sera. Dans son essai Réussir son hypermodernité et sauver le reste de sa vie en 25 étapes faciles, l'auteur Nicolas Langelier soutient que cette anxiété est un symptôme de la société moderne, où l'on est en contact avec une multitude d'informations en même temps.

Exemple

« Je me rends compte que je me sens complètement vieille et dépassée parce que je n’ai pas encore visité le café Butterblume », a avoué Audrey PM, pour illustrer le concept du syndrome FOMO ou de la peur d’événemanquer.

Ce qu’en dit l’Office québécois de la langue française (OQLF)

L’OQLF propose de parler de « syndrome FOMO » ou d’« anxiété de ratage » pour caractériser la peur de rater quelque chose d’intéressant, de divertissant ou d’important.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Arts