•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un comité des Communes recommande des restrictions sur les boissons sucrées alcoolisées

La photo cible des cannettes de couleur montrant le taux d'alcool dans la boisson.
Le rapport a été déposé après des consultations publiques tenues par Santé Canada pour décider s'il faudra restreindre la vente de ces boissons sucrées alcoolisées. Photo: Radio-Canada / Christian Milette
La Presse canadienne

Un comité de la Chambre des communes demande au gouvernement fédéral d'imposer de sévères restrictions quant au contenu et à la publicité des boissons alcoolisées sucrées.

Un rapport déposé mardi recommande que Santé Canada limite la teneur en alcool, en sucre et en caféine dans ces boissons.

Parmi ses 15 recommandations, le Comité permanent de la santé réclame également de nouvelles règles strictes en matière d'étiquetage, d'emballage et de commercialisation des boissons alcoolisées sucrées.

Le rapport a été déposé après des consultations publiques tenues par Santé Canada pour décider s'il faudra restreindre la vente de ces boissons.

Certains responsables ont soulevé des inquiétudes quant au fait que la teneur en alcool de ces boissons est masquée par leur taux élevé de sucre, et ils estiment que ces produits encouragent les jeunes à boire de manière excessive.

Plus tôt cette année, le gouvernement du Québec a décidé d'interdire la vente de boissons à forte teneur en sucre et en alcool dans les supermarchés et les dépanneurs après qu'une jeune fille de 14 ans de Laval eut consommé une boisson de ce type avant d'être retrouvée morte.

Le corps d'Athena Gervais a été trouvé dans un ruisseau situé derrière son école secondaire. Elle avait bu une boisson contenant 11,9 % d'alcool, soit l'équivalent de quatre verres de format régulier dans une seule cannette.

Le Comité permanent de la santé a cité la mort de la jeune Athena dans son rapport, notant que la vente de boissons contenant de grandes quantités de sucre et d'alcool avait augmenté partout au pays.

Mais il a ajouté que la mort de l'adolescente s'ajoutait aux centaines de décès qui surviennent chaque année au Canada à la suite d'une intoxication aiguë à l'alcool.

« Il serait peut-être temps que le gouvernement du Canada envisage une approche de la réglementation de l'alcool qui soit plus proche de ses efforts de prévention de la consommation de tabac », indique le rapport.

La ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, a déclaré en mars qu'elle était « profondément préoccupée » par la disponibilité et l'attrait des boissons alcoolisées sucrées et par le nombre croissant de jeunes admis à l'hôpital après avoir consommé ces produits.

Politique fédérale

Politique