•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Boniface votera le 17 juillet

Les quatre candidats de gauche à droite Le libéral Dougald Lamont, le conservateur Mamadou Ka, la néo-démocrate Blandine Tona  et la candidate du Parti vert Françoise Therrien Vrignon.

Les quatre candidats à l'élection partielle de Saint-Boniface, de gauche à droite : le libéral Dougald Lamont, le conservateur Mamadou Ka, la néo-démocrate Blandine Tona et la candidate du Parti vert Françoise Therrien Vrignon.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La campagne électorale est lancée dans la circonscription provinciale de Saint-Boniface, au Manitoba, où l'élection partielle se tiendra le 17 juillet.

La circonscription était vacante depuis le départ de Greg Selinger en mars dernier.

L’ancien premier ministre y était le député néo-démocrate depuis 1999.

Les quatre candidats sont la néo-démocrate Blandine Tona, le conservateur Mamadou Ka, le libéral Dougald Lamont et la candidate du Parti vert Françoise Therrien Vrignon.

De son côté, Élection Manitoba a rendu publiques les conditions qui s’appliquent aux électeurs. Tous ceux qui sont susceptibles de voter devraient recevoir une carte d’information confirmant leur inscription et indiquant où et quand déposer leur bulletin.

Les citoyens canadiens, résidents de la circonscription de Saint-Boniface, qui ont habité au Manitoba depuis six mois au moins au moment du vote et qui ont 18 ans au moins le jour du scrutin sont autorisés à voter.

Ceux qui n’ont toujours pas reçu leur carte d’information de l’électeur doivent contacter la directrice du scrutin, Lynne Rochon, en envoyant un courriel à ROStboniface@elections.mb.ca.

Élections Manitoba rappelle que le jour du scrutin, les électeurs doivent présenter une pièce d’identité avec photo délivrée par le gouvernement ou deux autres pièces justificatives.

Un mois pour convaincre les indécis

À Saint-Boniface, les habitants semblent très au courant de l’imminence du scrutin.

Certains, comme Lea Felbermair ou Lucille Provost, ont déjà une idée précise du candidat ou de la candidate à qui elles donneront leur voix.

D’autres, comme Earl McArthur, sont encore indécis.

Des enjeux comme les propositions en matière de qualité de vie et de dynamisme commercial font partie des éléments qui guideront leur choix le moment venu, indiquent-ils.

Mais il reste encore un aspect qui pourrait influer sur les résultats du vote : la date du 17 juillet, en pleine période de vacances estivales, qui devrait contraindre nombre d’électeurs à prendre les devants pour pouvoir voter par anticipation.

Entretien avec les candidats et candidates

Ici Manitoba rencontre cette semaine les candidats des quatre formations politiques. Écoutez en direct les entretiens réalisés par l'équipe du 6 à 9 à la radio chaque matin. Écoutez-les sur notre page web et lisez les textes en ligne.

Manitoba

Politique provinciale