•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les objets des expropriés de Forillon seront de retour en Gaspésie

La côte de Cap-des-Rosiers, vue du mont St-Alban dans le parc Forillon  phare paysage fleuve littoral tourisme forillon
La côte de Cap-des-Rosiers, vue du mont St-Alban dans le parc Forillon Photo: Radio-Canada / Isabelle Larose

Le Musée de la Gaspésie et Parcs Canada en sont venus à une entente concernant le transfert de la collection Forillon, qui compte plusieurs centaines d'objets ayant appartenu aux 225 familles expropriées en 1970, lors de la création du parc.

Un texte de Michel-Félix Tremblay

Le Musée de la Gaspésie confirme que les plans d'agrandissement de l'institution répondent aux critères exigés par Parcs Canada pour y accueillir cette collection d'objets de culture populaire.

« Le transfert sera donc officiel au moment où l'agrandissement sera entièrement concrétisé », peut-on lire dans le communiqué envoyé par le Musée aujourd'hui.

Une partie des artefacts entreposés dans un hangar de QuébecUne partie des artefacts entreposés dans un hangar de Québec Photo : Groupe PVP

En mars dernier, des Gaspésiens se sont mobilisés pour réclamer le retour de ces objets. La présidente du Regroupement des personnes expropriées de Forillon, Marie Rochefort estime que ce rapatriement constitue un pas de plus vers la réconciliation avec Parcs Canada.

C'est une étape très importante dans toute cette démarche de réconciliation amorcée il y a 10 ans.

Marie Rochefort, descendante d'expropriés du secteur du Portage

Des objets oubliés

Lors de la création du parc Forillon, en 1970, les 225 familles expropriées ont abandonné des centaines d'objets, comme des outils de pêche, des coffres et même des jouets.

À l'insu de ces familles, dans plusieurs cas, les nouveaux propriétaires des lieux ont conservé 3400 artefacts qui sont depuis, entreposés dans un hangar de la région de Québec.

Des maisons qui se situaient sur le territoire de Forillon avant l'expropriation de centaines de Gaspésiens.Des maisons qui se situaient sur le territoire de Forillon avant l'expropriation de centaines de Gaspésiens. Photo : Radio-Canada / Archives

La plupart des familles ont appris l'existence de cette réserve il y a quelques années à peine.

Une nouvelle aile au Musée

La nouvelle façade du Musée de la Gaspésie (projet).La nouvelle façade du Musée de la Gaspésie (projet). Photo : Pierre Bourdages, architecte

L'entente avec Parcs Canada est la première étape en vue de rapatrier les artefacts. Le Musée de la Gaspésie planche sur un agrandissement qui permettra d'accueillir la collection.

On y va étape par étape, celle-ci était vraiment importante, car si on voulait mettre en place une campagne de financement, il fallait s'assurer qu'on puisse avoir les objets.

Nathalie Spooner, directrice, Musée de la Gaspésie

Une campagne de financement sera donc lancée au cours des prochains mois. La direction du Musée refuse de chiffrer les coûts précis des travaux et du déménagement, mais on parle de quelques millions de dollars.

L'aile projetée du Musée de la GaspésieL'aile projetée du Musée de la Gaspésie Photo : Pierre Bourdages, architecte

Société