•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations 2013 : « C’est vraiment important de ne pas oublier »

Le maire de Calgary veut garder les inondations de 2013 dans l'actualité pour pousser pour de nouvelles infrastructures de prévention des inondations.

Photo : Radio-Canada / Louise Moquin

Radio-Canada

En poste sans répit pendant toute la durée du désastre, le maire de Calgary, Naheed Nenshi a toujours été là pour informer ses citoyens, communiquant les mauvaises nouvelles comme les bonnes. Cinq ans plus tard, il ne veut pas tourner la page sur ce désastre, mais en parler d'une autre manière. Entrevue avec celui qui a été salué comme le héros des inondations de juin 2013.

Entrevue de Tiphanie Roquette

Quelle image gardez-vous des inondations de juin 2013?

J’ai beaucoup d’images en tête. Il y a vraiment des images de désolation. J’étais sur [la berge de] la rivière, la nuit des inondations, et le courant de la rivière était plus rapide que je ne l’ai jamais vu.

Mais pour moi, les images les plus importantes sont les images de communauté. Je me rappelle bien le jour où j’étais au stade McMahon entouré de milliers de personnes venues pour aider leurs voisins. Pour moi, ce sont les images d’humanité de la communauté qui sont les plus fortes.

Un homme vu en contre-plongée et en silhouette devant le soleil parle au micro d'un mégaphone alors que des mains tendent des micros appartenant à divers médias vers lui.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, s'adresse à des milliers de bénévoles venus aider les efforts de rétablissement des inondations, le 24 juin 2013.

Photo : Radio-Canada/John Rieti

En rétrospective, y a-t-il des choses que vous feriez différemment?

J’essayerais de dormir plus! On ne peut cependant pas se préparer à de tels événements. Même si on vous donne des notes d’information, lorsqu’il faut déclarer l’état d’urgence local, une première pour Calgary, vous êtes immergé dans l'instant présent.

Nous avons pris deux décisions fondamentales. Premièrement, nous avons communiqué toutes les informations dont nous disposions aux Calgariens. Deuxièmement, nous leur avons permis de retourner voir leur maison, parce que nous leur avons fait confiance, sachant qu’ils n'y resteraient que s'ils se savaient en toute sécurité. Ces deux décisions ont été prises spontanément.

Mais ça, ce sont des choses que l’on fait pendant le désastre, pendant la réponse aux urgences et la reconstruction. Maintenant, c’est vraiment le temps de parler de prévention des inondations.

Il faut continuer le travail.

Naheed Nenshi, maire de Calgary

Est-on prêt pour de nouvelles inondations?

Il faut vraiment bâtir de grosses infrastructures en amont de Calgary, sur les rivières Bow et Elbow. Aujourd’hui, nous avons effectué beaucoup de travaux dans la ville et j'ai davantage confiance en notre capacité à prévenir les inondations. Mais il y a beaucoup de choses à faire.

L'eau monte à la mi-hauteur d'une voiture dans une rue inondée bordée d'arbres.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plus de 100 000 personnes avaient dû être évacuées lors des inondations dans le sud de l'Alberta en 2013.

Photo : iStock

Pensez-vous que cinq ans plus tard, les Calgariens ont encore en tête les inondations et se préparent?

C’est très important pour moi de toujours parler d’inondations, parce que c’est très très facile d’oublier, n’est-ce pas? Et il faut dire qu’il y a eu quatre premiers ministres en Alberta depuis les inondations. C’est vraiment important pour moi de dire que le gouvernement provincial était et continue d’être un partenaire très fort de la Ville.

Cette entrevue a été adaptée à des fins de publication

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Incidents et catastrophes naturelles