•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Françoise Therrien Vrignon veut être l'option du changement pour Saint-Boniface

Une femme devant un micro dans un studio radio.
La nouvelle candidate du Parti vert du Manitoba, Françoise Therrien Vrignon, lors de son passage au micro de Louis-Philippe Leblanc, en mai, pour expliquer les raisons qui l'ont poussée à se lancer en politique. Photo: Radio-Canada / Daniel Gervais
Radio-Canada

La candidate du Parti vert du Manitoba aux élections partielles de Saint-Boniface, Françoise Therrien Vrignon, s'identifie comme « l'option du changement » pour les résidents de la circonscription laissée vacante par la démission de l'ancien chef du Nouveau Parti démocratique, Greg Selinger, en mars.

Depuis un mois, la candidate du Parti vert fait du porte-à-porte pour rencontrer les électeurs de la circonscription et les encourager à voter.

« Selon les échos que j’entends des électeurs de Saint-Boniface, les conservateurs ont tellement fait de dommages dans les deux dernières années que ça serait une erreur de leur donner un autre député », affirme la candidate, qui estime être une véritable option pour le changement.

« Je représente un avenir considérablement différent de ce que les autres partis proposent. Je suis là pour faire écho à la volonté du peuple », affirmait la candidate à l’émission 6 à 9, lundi matin.

Selon elle, le pendule politique balance à gauche et à droite d’une élection à l’autre, mais « d’un côté ou de l’autre, les gens vont être mal représentés ».

« Si les gens votaient pour qui ils voulaient, on verrait du changement pour vrai », affirme la candidate verte.

Bien que sa plateforme électorale ne soit pas encore dévoilée, elle dit écouter l’avis de la population et croit essentielle la consultation des citoyens avant de dévoiler son plan.

Elle dit entendre beaucoup de plaintes de citoyens sur le système de santé et sur l’environnement.

« Qu’est-ce qu’on va faire pour planifier pour ça? », questionne-t-elle en parlant de la possibilité que sa circonscription perde le tiers de ses arbres dans les prochaines années.

Elle affirme que sa présence dans les élections a une influence positive dans les débats préélectoraux qui poussent ses adversaires à parler davantage d’environnement.

Une élection partielle, c’est l’occasion de voter pour qui tu veux. Ça change la donne. Le vote stratégique [ne fonctionne pas].

Françoise Therrien Vrignon

Selon elle, le mouvement vert a pris beaucoup d’élan ces dernières années et elle remarque « un niveau d’optimisme intéressant » lorsqu’elle parle aux résidents du quartier. La candidate se dit encouragée qu'un candidat du parti vert ait été élu aux élections provinciales ontariennes la semaine dernière.

« Ça me donne un coup de pouce. Ce n’est pas juste pour moi, mais c’est de l’encouragement pour les gens qui sont verts et qui sentent qu’ils ne peuvent pas voter vert », affirme-t-elle.

Si Françoise Therrien Vrignon remporte son pari, elle deviendrait la première personne du Parti vert à obtenir un siège à l'Assemblée législative, depuis la création du parti, en 1999.

La date de l’élection partielle de Saint-Boniface n’est pas encore connue, mais selon Élections Manitoba, elle doit être tenue au plus tard le 28 août, et l'élection doit être déclenchée 28 à 34 jours avant.

Manitoba

Politique provinciale