•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux services pour les immigrants francophones à l'aéroport Pearson

Ahmed Hussen portant un complet devant un micro.
Le ministre fédéral de l'Immigration, Ahmed Hussen Photo: Radio-Canada

Ottawa lance un appel d'offres afin de recruter un organisme francophone chargé de fournir des services en français aux nouveaux arrivants à l'aéroport Pearson de Toronto.

Ce nouveau fournisseur de services doit être choisi d'ici l'automne.

En plus de fournir aux immigrants des renseignements en français sur les communautés francophones hors Québec et de faciliter leur établissement au pays, l'organisme sélectionné doit entre autres les munir de manteaux en hiver.

Selon le fédéral, 2100 immigrants francophones passent par l'aéroport Pearson chaque année.

Ottawa souhaite que 4,4 % des immigrants hors Québec soient francophones d'ici 2023.

Plus d'immigrants dans le Nord de l'Ontario?

Photo d'un homme en complet portant une cravate avec des drapeaux franco-ontariens devant le tableau d'affichage des arrivées à l'aéroport.Christian Howald, du Réseau de soutien à l'immigration francophone du Nord de l'Ontario Photo : Radio-Canada

Christian Howald, du Réseau de soutien à l'immigration francophone du Nord de l'Ontario, se réjouit de l'annonce fédérale, y voyant une façon d'attirer plus de nouveaux arrivants francophones à Sudbury, à Hearst et à Thunder Bay, par exemple.

Maintenant, on pourra avoir une voix directe à Toronto, dit-il.

Carol Jolin, président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario, raconte qu'à l'heure actuelle, nombre de familles d'immigrants ne savent pas qu'il y a des écoles françaises dans la province.

Politique fédérale

Politique